Magazine Société

Un rhinocéros tué pour sa corne dans un zoo français

Publié le 10 mars 2017 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Les individus lui auraient tiré trois balles avant de lui scier une corne, "probablement à la tronçonneuse", selon un communiqué de la direction du zoo. Selon Thierry Duguet, le directeur général du zoo, il s’agirait d’une première en Europe. Gracie et Bruno, les deux autres rhinocéros blancs qui partageaient l’enclos de Vince n’ont pas été blessés. Si aucune arrestation n’a eu lieu pour le moment, la gendarmerie a très rapidement lancé une enquête.

En France, un arrêté publié le 17 août 2016 au Journal officiel interdit le commerce de l’ivoire et des cornes.

L’association PETA déplore la mort mais également les conditions de vie de Vince. Selon l’association, "le seul moyen de conserver des espèces menacées est de les protéger dans leur environnement naturel".

Au Zimbabwe, l’association Aware Trust Zimbabwe collabore avec les autorités locales pour mettre un frein au braconnage. Le mardi 30 août 2016, l’association a annoncé couper l’herbe sous le pied des braconniers en enlevant les cornes des 700 individus adultes du pays. Une décision critiquée car, en plus d’être coûteuse et inefficace à long terme (la corne du rhinocéros repousse à raison de 7 à 10 cm par an), elle pourrait être néfaste à l’équilibre social des groupes d’animaux.

En effet, il semblerait que la domination des mâles chez les rhinocéros noirs dépend étroitement de la longueur de leurs cornes. Il sera donc plus difficile pour eux d’établir une hiérarchie sociale une fois écornés.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Podcastjournal 101429 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine