Magazine Culture

Eau

Par Blackout @blackoutedition
11 mars Eau J'écris cette chronique tandis que dehors, il pleut des cordes à nœud. Sécheresse en Limousin. Dès qu'il y a du soleil trois semaines de rang, ce qui est rarissime ici, le spectre de la sécheresse ressort comme l'arlésienne de Bizet. La Vienne a baissé son cours d'eau de cinquante centimètres, au secours n'arrosez plus les jardins – qui par ailleurs, ayant emmagasiné la flotte au préalable n'en n'ont pas besoin. Sitôt l'alerte lancée, il se met à pleuvoir trois semaines de rang. Foin de bain, prenez des douches. Ce sont les mêmes ou leurs amis, qui chez eux, ont des piscines privées 20x15 pour deux personnes. Ces lanceurs de panique-là me font penser, je ne sais pourquoi, aux commerciaux qui veulent vendre du sable dans le désert. Et ben moi je laisse couler l'eau quand je me lave les dents. Par pure provocation.

Lire le texte d'hier

Tweeter

Suivre @blackoutedition

© Black-out


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blackout 172 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines