Magazine Culture

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 11.

Publié le 11 mars 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Designated Survivor // Saison 1. Episode 11. Warriors.


Après l’épisode 1.10, Designated Survivor se devait de montrer un peu plus d’ambition que ce qu’elle avait démontré jusqu’à présent. Il y a un truc qui me gène un peu mais qui m’amuse aussi par la même occasion avec cet épisode de Designated Survivor, c’est qu’il donne l’impression d’avoir été écrit dans les années 90. Il est difficile de prendre au sérieux ce que raconte la série dans cet épisode, mais encore une fois c’est très étrange car la série met en scène des choses classiques sur le gouvernement américain. Cet épisode reprend plus ou moins là où l’on avait laissé Designated Survivor avec « The Oath ». C’est donc bel et bien Kirkman qui a été touché et qui tombe au sol avec une blessure par balle. On ne sait pas trop s’il va mourir ou non. Après tout, la série aurait pu oser tuer Kirkman, et donc donner congé à Kiefer Sutherland si ce dernier n’avait pas envie de rester des années enfermé dans une série. Ce qui ne fonctionne pas vraiment dans Designated Survivor c’est le fait que l’on ne sait pas comment prendre le récit, dans quel sens en somme. Tout est alors très prévisible, utilisant tous les ressorts narratifs des séries de ce genre là que l’on pouvait voir dans les années 90. Et ce n’est pas nécessairement un compliment. Cela faisait un sacré bout de temps que je n’avais pas vu une série me décevoir autant que Designated Survivor ne m’a déçu dans cet épisode.

Et en même temps, je m’accroche et le spectacle fonctionne sur moi. Car une petite série facile, qui ne demande aucune réflexion, cela a parfois du bon. Avec Kirkman a l’hôpital, la série utilise le personnage dans des flashbacks romancés ridicules. Kiefer Sutherland en amoureux transit, c’est un peu too-much. Je veux le voir dans le feu de l’action et j’espère vraiment que la série va se reprendre dans la seconde partie de la saison. Ce serait tout de même sacrément dommage si ce n’était pas le cas. Le casting tente de faire de son mieux pour voler la vedette à notre héros qui est à l’hôpital, dans un bloc opératoire. Kal Penn ne s’en sort pas trop mal et je pense que c’est justement ce qu’il fallait. Finalement, Designated Survivor a bien du mal à surprendre les téléspectateurs avec un épisode qui sert surtout à nous remettre dans le bain. C’est compliqué étant donné que je n’arrive pas à devenir aussi fan de la série que j’aimerais bien l’être. Heureusement que Seth est là car jusque là, il semblait être un personnage secondaire inutile alors que dans cet épisode, Kal Penn donne un sens à son personnage qui parvient ainsi à donner aussi un peu plus de sens aux personnages secondaires. Pourquoi pas. Finalement, je reste assez déçu du résultat alors que je m’attendais à un truc différent.

Note : 5/10. En bref, sympathique sans être transcendant.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte