Magazine Culture

Cinéma : Rétrospective Barbet Schroeder au Centre Pompidou

Publié le 13 mars 2017 par Framboise32

Cinéma : Rétrospective Barbet Schroeder au Centre Pompidou

Du 21 avril au 11 juin, le Centre Pompidou dédie une rétrospective intégrale à l’énigmatique Barbet Schroeder.

Artisan de la Nouvelle Vague, producteur de chefs-d’œuvre à travers les Films du Losange, Barbet Schroeder a filmé aux 4 coins du monde dès 1969 : d’Ibiza à l’Ouganda, de la Nouvelle-Guinée à Paris, d’Hollywood à Medellín.

A ce jour, il a réalisé 24 films, fictions et documentaires qui s’intéressent à la complexité du mal et au pouvoir. Tous sont présentés lors de cette rétrospective, qui rend également compte de son travail de producteur et des rôles qu’il a tenus dans les films d’amis.

En présence du cinéaste, d’acteurs et collaborateurs, ainsi que de spécialistes de cette œuvre à la fois légendaire et inclassable. Barbet Schroeder donnera une master class exceptionnelle le samedi 13 mai et présentera 15 séances tout au long de la rétrospective. Au programme : 25 longs métrages – dont More, Barfly, Le Mystère von Bülow, L’Avocat de la terreur -, 6 courts métrages, 1 documentaire et 1 avant-première.

Le court métrage Où en êtes-vous, Barbet Schroeder ?, commande du Centre Pompidou pour la collection éponyme, ouvrira cette rétrospective. *

Son nouveau long métrage Le Vénérable W., dernier volet de la « Trilogie du Mal » (après Général Idi Amin Dada : autoportrait, 1974 et L’Avocat de la Terreur, 2007) sera projeté en avant-première le 1er juin (sortie nationale le 7 juin).

« Chaque film est toujours une aventure et on peut toujours multiplier les obstacles et les risques mais le cinéma a pour moi à voir avec la découverte : découverte d’un univers, d’une passion mais le plus souvent découverte de l’Autre en tentant toujours de suivre à la lettre l’injonction la plus difficile : “Tu ne jugeras pas”. » Barbet Schroeder – Ibiza, 15 Octobre 2016*

PROGRAMME

FILMS DE BARBET SCRHOEDER – More (1969, 115’) – La Vallée (1972, 106’) – Général Idi Amin Dada : Autoportrait (1974, 92’) – Maîtresse (1975, 112’) – Koko, le gorille qui parle (1978, 85’) – The Charles Bukowski Tapes (1982, 230’) – Tricheurs (1984, 94’) – Barfly (1987, 100’) – Le Mystère von Bülow (Reversal of Fortune, 1990, 111’) – J.F. partagerait appartement (Single White Female, 1992, 107’) – Kiss of Death (1995, 101’) – Le Poids du déshonneur (Before and After, 1996, 108’) – L’Enjeu (Desperate Measures, 1998, 96’) – La Vierge des tueurs (La Virgen de los sicarios, 2000, 97’) – Calculs meurtriers (Murder by Numbers, 2002, 118’) – L’Avocat de la terreur (2007, 135’) – Inju, la bête dans l’ombre (2008, 105’) – Les Grands (The Grown-Ups, série Mad Men, saison 3, épisode 12, 2009, 55’) – Amnesia (2015, 96’) – Le Vénérable W. (2017, 95’) – Où en êtes-vous, Barbet Schroeder ? (2017, env. 15’)

DOCUMENTS – Le Cochon aux patates douces, Barbet Schroeder (1971, 8’) – Sing Sing, Barbet Schroeder (1971, 5’) – Maquillages, Barbet Schroeder (1971, 12’) – Some More: Barbet Schroeder, Victoria Clay Mendoza (2015, 55’)

BARBET SCRHOEDER PRODUIT ET JOUE – La Boulangère de Monceau, Éric Rohmer (1962, 22’) – La Collectionneuse, Éric Rohmer (1967, 90’) – Paris vu par…, Jean Douchet, Jean Rouch, Jean-Daniel Pollet, Éric Rohmer, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol (1965, 90’) – Flocons d’or, Werner Schroeter (1973-1976, 163’) – Roberte, Pierre Zucca (1978, 104’) – Le Pont du Nord, Jacques Rivette (1982, 127’) – Mars Attacks!, Tim Burton (1996, 106’) – Comme un chien, Benoît Delépine (2010, 6’)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 23767 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine