Magazine Culture

"Fils du feu" : la brûlure du deuil.

Par Lapetitebib @laptitebib

Fils du feu de Guy Boley (Grasset)

Dans une langue riche et travaillée, Guy Boley nous offre une histoire sensible sur le deuil. Vu par des yeux d'enfant, ce thème est décliné avec justesse tout au long du roman. Les personnages qui composent cette famille endeuillée tentent tous avec maladresse de s'extraire d'une douleur trop profonde. En parallèle, c'est tout un univers, celui de la France des dernières forges, du monde qui change trop vite, des années 60, que dépeint l'auteur dans ce premier roman.

L'atmosphère est décrite parfaitement, le texte se lit avec plaisir... C'est un roman presque parfait! Mais peut-être un peu trop lisse... Le narrateur manque finalement d'un peu de corps, contrairement aux autres personnages qui sont éblouissants. Un coup de coeur tout de même, à découvrir.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lapetitebib 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines