Magazine Culture

Black Sky, Twiny B.

Par Les Griffonneuses
Bonjour tout le monde !Ce soir je vous présente la dernière histoire de Twiny B, éditée chez Nisha édition. J'en attendais probablement trop de la part de cette histoire, ce qui fait que j'ai été légèrement déçue.L'histoire:Blaire revient chez ses parents après de longs mois d'absence. La disparition de sa sœur jumelle et le silence écrasant de son père ont fait de sa maison d'enfance un lieu qui est devenu tout sauf un refuge.Elle va alors découvrir que la vie de Blake n'était pas du tout celle qu'elle s'était imaginée et se demande, rétrospectivement, si elle connaissait vraiment sa sœur.De retour au milieu de sa bande de copains d'avant, presque à contrecœur, Blaire va tenter d'éclaircir le mystère qu'était devenu sa sœur, aidée de son homme au ballon, de Shane et du beau Gary.Black Sky, Twiny B.Mon avis:Mon avis sur cette histoire est globalement bonne même si je suis un peu déçue. L'histoire de Blaire, de son deuil, de la difficulté de retrouver une relation avec son père m'a beaucoup touchée et émue, c'est le point fort de cette histoire. Les émotions sont magnifiquement décrites et cela rend le récit très riche et saisissant.J'ai beaucoup aimé la liste que Blaire souhaite suivre pour pouvoir retracer le chemin de sa sœur. Le lâché de ballon, sa correspondance avec l'homme au ballon et l'anniversaire hommage à Blake sont les grands temps forts de cette histoire et parmi les plus émouvants. Je me suis laissée submerger par la douleur de la perte, la tristesse du manque et l'espoir de surmonter le deuil.En revanche, j'ai eu beaucoup de mal avec Gary. Je n'ai rien contre lui et il est sans doute un petit ami parfait mais le feeling n'est pas passé, la magie n'a pas opéré. Celui-ci m'agaçait plus qu'autre chose.L'auteure a mis en place deux gros mystères entre Blaire et son mystérieux homme au ballon mais j'avais percé ceux-ci bien avant leur révélation et j'ai été déçue d'avoir raison. Peut-être que je m'attendais à être surprise.Malgré tout, cette histoire reste très agréable à lire, j'ai passé un bon moment avec les personnages mais mes attentes étaient sans doute trop élevées après avoir luLa Chute, de la même auteure.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 1859 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines