Magazine Côté Femmes

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Publié le 13 mars 2017 par Lalutotale @lalutotale
( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Je suis comme vous : j'aime pas qu'on me prenne pour un jambon. Aussi, quand quelques mois après le débarquement des BB crèmes en France, on nous a annoncé celui des CC cream, mon premier réflexe fut de penser qu'on nous prenait, en toute impunité, pour de bonnes grosses dindes.

J'ai beau être à l'affût des nouveautés, ma bêtise consommatrice a des limites.

Du coup, j'ai longtemps boudé les CC creams. Après tout, si je ne voulais pas avoir recours à mon fond de teint, j'avais toujours sous le coude mon bon vieux tube de BB cream chouchou. Je voyais pas vraiment l'intérêt des CC pour ma peau mixte : j'ai besoin de couvrance. Et si illuminer signifie luire comme un beignet, non merci, le sébum naturel de mon museau s'en occupe déjà très bien.

Cependant, en 2014, je n'ai su résister aux rendez-vous Beauté des magasins LECLERC. Pendant cette opération, toutes les nouveautés de la marque SO'BIO ETIC affichaient -50% de remise immédiate en caisse ! Impossible de ne pas en profiter. Et puis, je ne voulais pas rester sur la très mauvaise impression que m'avait laissée la BB crème de la gamme au lait d'ânesse. Il FALLAIT que je teste un autre produit teint de la marque, tu vois. Pour la Science.

Et une question me taraudait vraiment :

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Parce que bon, BB CC...Vous verrez qu'en 2035, on en sera aux MM cream.

Du coup, quand on a un budget ( ou une place dans la salle de bains ) limitée ( ou les deux ), c'est plutôt coule de savoir quel produit privilégier par rapport à un autre. Disons adieu aux habitudes de surconsommation pour ne garder que l'essentiel et les boutons seront bien gardés.

Personnellement j'étais persuadée que la CC cream serait un flop total sur ma peau mixte. Et vous allez voir que pourtant, celle de SO'BIO ETIC a mis à mal toutes mes certitudes...

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Cette CC cream " perfectrice de teint " n'existe qu'en deux teintes :

  • La 01 appelée Teint Naturel : celle que j'ai choisie.
  • La 02 appelée Teint Hâlé : cele que j'ai pas choisie.

Même si ce duo de teintes permettra à la plupart des consommatrices de l'utiliser, faut pas rêver non plus : si tu as un teint diaphane, tu peux passer ton chemin. Car tu vas vite t'apercevoir avec mes photos qu'avec ses sous-tons jaune, même la teinte 01 ne conviendra pas à toutes les carnations.

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Le tube aux couleurs caractéristiques de la gamme présente un bouchon à vis. J'aurais pu pigner parce que ce n'est pas le système de délivrance le plus pratique qui soit. Mais il reste hygiénique, et vous allez voir que vu la texture, je préfère ce système plutôt qu'une pompe qui se serait aisément bouchée. Autrement dit : on va pas tortiller du boule pour caguer droit ; ce système me convient tout à fait dans le cas de ce produit-là.

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

La première fois, tou-toute première fois, que j'ai appuyé sur le tube de 30mL, j'avoue avoir eu les miquettes. Parce que :

  1. La texture est uuultra compacte, bien plus compacte que mon fond de teint chouchou pourtant très couvrant. Quand on voit une crotte dressée si fièrement comme sur la photo ci-dessus, moi ça me fout les jetons.
  2. La teinte m'a semblé bien trop foncée pour ma carnation. Et le but n'est pas de me déguiser, mais bien de me maquiller pour planquer mes défauts cutanés, de façon la plus naturelle possible.

J'espère que vous êtes psychologiquement préparés : je vous balance les photos de ma peau à poil. Non : pas à poils ( j'ai eu la bonne idée de m'épiler la moustache récemment ) mais toute nue. Sans le moindre artifice.

D'ailleurs vous remarquerez que mes tifs n'ont aucun artifice non plus : c'est le bronx. La réalité, c'est que vous me voyez telle que je suis tous les matins au saut du lit : les yeux pochés, l'air aimable, les cheveux en pagaille et l'haleine de fennec.

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Maintenant que j'ai planté le décor et vous ai fait saigner des yeux, je m'emploie à utiliser cette quantité exacte de CC cream SO'BIO ETIC :

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

L'application est un vrai plaisir. Moi qui redoutais cette texture ultra compacte, ça m'a cloué le bec.

La matière parvient à la fois à glisser sur la peau pour être étalée très facilement mais aussi à accrocher assez l'épiderme pour y rester. Il n'y a pas besoin de se magner le train à l'appliquer de peur que ça sèche comme pour mon fond de teint couvrant. Là non seulement la CC couvre, mais elle ne sèche pas immédiatement, ce qui permet de bien la répartir à sa guise.

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Immédiatement, la peau est douce et lumineuse. Les pores sont floutés, le teint est unifié tout en légèreté. Elle parvient même à atténuer mes poches bleutées sous les yeux. Un miracle qui se produit en 15 secondes chrono de manipulation !

J'avais aussi peur que la teinte me transforme en Casimir ( #EnfantdesAnnées80 ) mais il n'en fut rien. Cette CC cream se fond parfaitement à mon teint naturel de bidet ( ou d'endive, comme vous préférez ) pour former un voile certes jaune, mais naturel, qui me donne bonne mine immédiatement.

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

De plus, elle parvient à camoufler mes imperfections à la perfection ( haha ) , là où j'avais peur que la couvrance soit trop timide pour planquer mes nombreuses rougeurs.

Cependant, vous verrez sur les clichés ci-dessus mon gros problème avec cette CC cream comme avec les autres produits qui rehaussent l'éclat du teint : y'a des endroits où on voit de belles démarcations.

Si si.

Regardez bien. Pas besoin de chausser vos lorgnons. On voit nettement une belle trace à la naissance de mon sourcil droit. Puis une autre à la commissure de mes lèvres. C'est là tout le problème lorsqu'on se maquille dans une salle de bains qui n'a pas d'ouverture sur la lumière naturelle.

Mais je ne peux pas pénaliser cette CC cream sur ce point. Car il suffit d'un petit passage du doigt en tapotant puis étirant pour que la matière se répartisse de façon plus harmonieuse.

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

La corollaire de ce tapotement-étirement les doigts dans le pif ( même si c'est pas facile ), c'est que vous vous doutez que la tenue de la CC Cream est assez moyenne. Lors d'une journée classique, où vous ne vous habillez/déshabillez pas vingt fois dans la journée et où vous n'appuyez pas votre menton sur votre main, RAS : tout roule.

MAIS si comme moi, votre visage est soumis parfois à rude épreuve, vous verrez que le résultat que vous aviez en début de matinée est loin d'être celui du soir.

Cependant, je ne m'explique pas où diable se barre la matière, puisque je n'ai pas de traces à déplorer sur mes cols. Par contre, je vois nettement lors du démaquillage avec un disque de coton qu'il n'y a presque plus rien à retirer ! #LeGrandMystère

Ce que j'aime aussi avec cette CC cream, c'est qu' elle parvient à matifier certaines zones de ma musette comme le nez et le menton, tout en laissant un petit fini glowy et lumineux sur d'autres zones comme les pommettes. Moi qui d'ordinaire, redoute comme la peste ce genre de rendu susceptible de me transformer en beignet, je dois avouer que je suis conquise. J'avoue même regarder d'un autre oeil les highlighters ( j'en ai 2 dans mes tiroirs et n'ai pour l'instant jamais osé les utiliser ).

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Après cette petite révolution dans ma salle de bains, j'ai eu envie de récapituler les arguments vantés par SO'BIO ETIC au sujet de cette CC cream qui m'a conquise malgré mes nombreuses appréhensions.

Votre meilleur allié pour un teint sans défaut.
Entre soin et maquillage, la CC Cream signifie Color Control Cream. Ce correcteur de teint corrige les différences de couleurs de la peau dûes aux rougeurs passagères ou tâches pigmentaires ( → ). Sa formule 5 en 1 apporte tous les bénéfices pour un teint lumineux et éclatant :
1 - uniformise la couleur de la peau. →
2 - nourrit et hydrate la peau. →Sans opinion ( impossible pour moi d'appliquer le moindre produit coloré sans former une barrière protectrice avec une crème ou un sérum hydratant - en ce moment le fluide matifiant dont je vous causais récemment ICI )
3 - illumine et révèle l'éclat du teint. → OUI
4 - protège grâce aux propriétés anti-oxydantes de l'huile de grenade. -> protège de ?
5 - le SPF 10 vous protège des effets néfastes du soleil. -> A voir sur le long terme !

Du côté de la composition, vous trouverez la liste INCI complète sur la fiche produit. Je note que l'ingrédient majoritaire est de l'eau florale de camomille romaine biologique, un agent adoucissant et apaisant. C'est assez rare que le composant principal d'un tel produit soit autre chose que de l'eau, donc je trouvais sympa de vous le préciser.

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?

Au final, c'est un produit qui partait plutôt mal puisque j'avais peur d'une couvrance moindre, d'un effet glowy bien trop prononcé pour ma peau mixte qui a besoin de matité, d'une teinte pas adaptée et d'un produit trop pâteux.

C'est tout l'inverse qui s'est produit : j'ai trouvé là une super alternative à mon fond de teint couvrant. J'utilise cette CC cream les jours où je veux une belle uniformisation de mon teint tout en légèreté. Les jours où j'ai besoin d'illuminer ma musette un peu terne. Le tout sans brillance excessive et avec une matité et une couvrance que je ne soupçonnais pas.

J'avoue, elle m'a bluffée, la petite CC.

Elle aurait pu être un gros coup de coeur, si sa tenue avait été meilleure. Je n'ai toujours pas résolu le mystère de la voie de sortie de la matière, lorsque je me démaquille en fin de journée et que je constate qu'il n'y a quasiment plus rien sur mon disque de coton.

En dehors de ce défaut de tenue, je n'ai rien à lui reprocher. Elle est une énorme surprise puisque je croyais que les CC cream et les peaux mixtes ne faisaient pas bon ménage : j'avais tort.

Et vous, avez-vous déjà testé une CC cream ?

http://lalutotale.com/2017/03/13/sobio-etic-cc-cream-teint-correcteur/ Sur mon visage avis,bio,biologique,CC,CC cream,correcteur,corrige,couvrant,cream,crème,critique,illuminatrice,make-up,maquillage,naturel,nourrit,perfecteur,protège,review,revue,soin,SPF,teint,visage lalutotale@hotmail.fr Administrator La Lu Totale

( So’Bio Etic ) Faut-il adorer ou cesser la CC cream ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lalutotale 6514 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine