Magazine Internet

Il faut qu’on parle de robot

Publié le 14 mars 2017 par Loeilaucarre @loeilaucarre

À en croire les internets, la prochaine révolution web sera celle des bots. Rêve ou réalité ? Test en bonne et due forme, avec le chatbot made in L'Œil au Carré.

Il faut qu’on parle de robot

En ce début d'année 2017, les bots sont dans toutes les bouches. Pourquoi ? Parce qu' il parait que demain, nous pourrons tout faire avec eux.

Dans les faits, c'est déjà presque le cas aujourd'hui : envoyer de l'argent, réserver des tables au restaurant, vous donner les horaires de bus, voire même passer des entretiens d'embauche ... Aussi fou que cela puisse paraitre, ces simili-intelligence-artificielles peuvent accomplir des tâches hier réservées aux humains.

Alors, parce que chez L'Œil au Carré nous n'aimons pas rester à la traine, mais aussi parce que (comme nous le répétons souvent à Slackbot) nous aimons les robots, nous nous sommes lancés dans la grande aventure de la création de notre bot Messenger. On compte sur vous pour l'essayer ?

Créer un bot Facebook : quel outil ?

Comme beaucoup, notre premier réflexe aura été une recherche Google... " Créer un Bot Facebook Messenger en NodeJS ", " Building a Facebook Messenger Bot with Python ", " Facebook Messenger bot object structure for java ", et compagnie. C'est simple : les technologies ne manquent pas ! Mais pour l'heure, nous avons laissé nos âmes de développeurs au placard, et jeté un œil du côté des solutions ready-made.

On a testé pour vous : Chatfuel

Pour notre premier bot, nous nous sommes laissés séduire par Chatfuel. Et il faut dire que la promesse est alléchante : " Créer un bot Facebook en moins de 10 minutes " . Mais alors, ça marche ?

10 minutes... peut-être pas. Mais l'application web vous offre une interface très ux-friendly, sur laquelle vous pouvez connecter votre page Facebook en quelques clics. Ensuite direction le paramètrage de la conversation, qui se découpe en deux fonctionnalités :

  • un parcours de questions-réponses scénarisées,
  • des réponses lors de l'apparition d'un ou plusieurs mot(s).

Et voilà, c'est presque aussi simple que ça ! L'autre avantage de Chatfuel ? Un suivi détaillé des interactions (data, vous avez dit data ?) : combien de connexions ? Quel bouton est le plus cliqué ? Quelles sont les requêtes entrées par les utilisateurs ? Bref, parfait pour une bonne sessions test and learn.

Alors, verdict ?

Avec Chatfuel, la promesse de simplicité est tenue. Avec un interface presque bac-à-sable, l'outil met sur pied un bot en quelques clics.

Au final, créer un bot, ce n'est pas si compliqué : un peu d'huile de coude et quelques clics vous permettent de techniquement mettre le robot en place. Mais monter un bot, cela va un peu plus loin qu'une simple compétence technique : sans se poser la question de pourquoi on l'utilise, l'outil reste... un outil ! La vraie force du bot n'est pas dans sa capacité à donner des réponses mécaniquement, mais à suivre un scénario d'utilisation, en vue d'un but précis.

Pourquoi faire appel à un bot chez L'Œil au Carré ? Pour simplifier la prise de contact : vous pouvez faire confiance à notre robot pour vous fournir tout le nécessaire : site web, adresse mail, numéro de téléphone, tout est là ! Alors, à votre tour de tester notre bot - bilan d'ici quelques semaines ;)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Loeilaucarre 889 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine