Magazine Beauté

Gemma & Grazia

Publié le 29 mars 2017 par Laptitebulledelo @PtiteBulledElo
Gemma & Grazia
Il n'y a que moi ou bien vous aussi, vous revivez avec le changement d'heure ? J'ai eu l'impression de sécher le travail en sortant à 18 heures lundi tellement le soleil était haut dans le ciel mais c'est juste génial d'avoir le sentiment que la soirée est à nous une fois la porte du bureau refermée. Au moment où j'écris ces lignes, il est 18h45, je suis sur ma petite table de cuisine en bois, sous l'un de mes Vélux, les oiseaux chantent et ma pièce à vivre est encore baignée de lumière : le bonheur ! 
Bref, je pense enfoncer des portes ouvertes avec cette introduction pleine de béatitude mais je tenais à partager ma joie avec vous :) Bon, et sinon, le Grazia de la semaine, on en parle ? :) 
Gemma & Grazia
Gemma & Grazia
1. Dans son édito, le directeur de la rédaction, Joseph Ghosn, nous rappelle que, malgré le fait que cette campagne présidentielle soit polluée par l'argent, les affaires and co, nous devons voter selon nos convictions, LE programme qui nous correspond le plus. Qu'il faut voter POUR et non "voter utile" ou CONTRE un projet ou une personne. Un conseil plein de bon sens, bien que difficile à appliquer. 2. Construire un mur avec le Mexique, beaucoup de personnes, à titre privé, sont contre aux Etats Unis ; cela dit, à titre économique, certains entrepreneurs sont prêts à le faire, non pas par conviction mais clairement pour l'appât du gain. Honteux mais hélas, cohérent avec le monde dans lequel nous vivons et les réalités économiques auxquelles certains font face. 
Gemma & Grazia
1. Cela n'est désormais plus à prouver : il existe plein de jolies marques déco à prix tout doux pour nos intérieurs. Grazia fait ici la lumière sur les désormais bien connus House Doctor (coeur avec les doigts) Firm Living, Bloomingville et Sostrene Grene (Coeur avec les doigts bis) mais aussi sur Boste Copenhagen,  Hübsch A/S et NV Gallery. 2. La rédaction se penche aussi sur un phénomène qui prend de l'ampleur : les colocations "améliorées", dans lesquelles les "room-mates" sont aussi collègues de travail et leur habitat leur open-space. Ils aiment l'idée d'être toujours créatifs, toujours prêts à trouver une bonne idée et avancer ensemble et estiment également que cela permet de renforcer leur esprit d'équipe. Personnellement, je pense qu'il peut être un brin dangereux d'autant flouter la barrière perso/pro et j'espère pour eux que le travail ne cannibalise pas trop leur bien-être individuel et social.
Gemma & GraziaGemma & Grazia
J'ai beaucoup aimé le dossier beauté de cette semaine ! Les rédactrices du magazine partagent avec nous leur routine beauté et surtout leurs astuces et, pour une fois, je trouve que ce sujet est une réussite. Car oui, il s'agit d'un "marronnier" comme on dit, une idée d'article que l'on retrouve très souvent dans les magazines féminins, mais souvent, les journalistes tombent dans l'écueil du name-dropping et citent tout plein de marques, qui, bizarrement, ont une page de pub dans le numéro. Certes, il y en a, mais j'ai appris que l'on pouvait aussi utiliser une vieille brosse de mascara imbibée d'huile de ricin en masque de nuit pour les cils, que l'on pouvait customiser son bain avec des huiles essentielles (évident, mais je n'y avais pas pensé) et aussi et surtout que les cotons pour bébé sont un bon plan pour se démaquiller à prix plus raisonnable, surtout que ces cotons sont plus grands ;) 
Gemma & Grazia
Gemma & Grazia
Grazia consacre également tout un dossier à La Redoute ! On nous rappelle qu'il y a encore peu de temps, cette marque, qui fête ses 180 ans cette année,  était clairement en perte de vitesse, accrochée telle une moule à son rocher à son sacro-saint catalogue bi-annuel...pour devenir aujourd'hui une entreprise qui compte dans le paysage mode français. Et ce, grâce à tandem de choc, Nathalie Bella et Eric Courteille, qui ont eu plusieurs bonnes idées : proposer leurs propres collections, parfois en collaboration avec de jolis noms de la mode (comme Jacquemus), oublier ce catalogue au profit de 11 versions mini de ce dernier par an, plus à même de traduire les tendances du moment et en modernisant sa boutique en ligne, tout en faisant appel aux blogueurs et influenceurs pour "propager la bonne parole". En plus de cela, La Redoute a entrepris des travaux de grande ampleur, permettant de moderniser leurs entrepots et de réduire les délais de livraison. Et ça marche puisque La Redoute renoue cette année avec les bénéfices :) 
Gemma & Grazia
Gemma & Grazia
1. A l'affiche de Going to Brazil de Patrick Mille, Alison Wheeler nous apprend quelques petites choses sur elle : comment Frigide Barjot la désespère, comment Jump Around la fait danser, tellement la lumière du Grand Palais et la vue du ciel de la Place de la République le jour du 11 janvier 2015 la fascinent. 2. Comme Jean Luc Mélanchon avant lui, Benoît Hamon présente ce qu'il fera pour les femmes s'il est élu Président de la République. Il aimerait par exemple que soient dénoncés publiquement les patrons qui ne pratiquent pas l'égalité salariale entre les sexes, puisqu'aujourd'hui, beaucoup se contentent de payer simplement une amende. Il promet aussi d'étendre les modes de garde avec des crèches municipales ou encore d'entreprise, de lourdement pénaliser les entreprises qui ne respecteraient pas la parité dans leurs instances de gouvernance et de réaffirmer la volonté de la France à permettre aux femmes de se déplacer dans la rue sans qu'elles ne soient embêtées à cause de leurs tenue vestimentaire, quelle qu'elle soit. Entre autres ! 
Gemma & Grazia
1. On retrouve une Gemma Arterton aux cheveux courts en ce début d'année ! La faute, ou grâce à son rôle de Jeanne D'Arc qu'elle a incarnée au Donmar Warehouse de Londres ces deux derniers mois. Une coupe vue comme une libération pour l'actrice anglaise, qui aime le cinéma indépendant français, en témoigne sa participation au film Orpheline d'Arnaud des Pallères. Dans son interview, elle parle de son admiration pour Adèle Haenel et Adèle Exarchopoulos qui sont aussi au casting du film mais aussi sa joie d'avoir pu interpréter une voleuse à l'écran et évoque son amour du cinéma français, plus libre et plus à l'aise avec le corps des femmes. Elle nous dit aussi aimer Paris et ses habitants, par si "ronchons" que ça, pouvoir y fumer une cigarette en terrasse (c''est un peu moins bien vu à Londres) et regretter amèrement l'arrivée du Brexit. 2. On terminera avec la jolie Noémie Schmidt ! A l'occasion du lancement de la saison 2 de Versailles (que j'ai raté lundi soir, alors que ça fait 2 ans que j'attends que ça recommence, bref), Grazia rappelle le beau parcours de la Suissesse, qui a donc été révélée par cette création Canal mais dont le talent a été confirmé avec L'Etudiante et Madame Henri) :) 
Gemma & Grazia
Gemma & GraziaGemma & Grazia
Gemma & Grazia
Gemma & Grazia
Des bisettes les filles et à vendredi, avec une nouvelle rubrique sur le blog ;) 
Gemma & Grazia


blogger

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laptitebulledelo 2744 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte