Magazine Culture

Critiques Séries : American Crime. Saison 3. Episode 3.

Publié le 29 mars 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

American Crime // Saison 3. Episode 3. Episode Three.


Le problème avec cette saison 3 de American Crime c’est qu’elle est toujours un peu mal fagotée. Elle tente de rassembler ses personnages et ses intrigues mais certains éléments sont trop déconnectés les uns des autres. Il est alors compliqué de savoir dans quelle direction American Crime compte réellement aller cette saison. La série tente de parler de tellement de choses différentes dans des endroits différents cette année et c’est peut-être là l’erreur de la série. Le truc aussi avec cette saison c’est que depuis le second épisode j’ai l’impression que l’on regarde deux séries différentes et c’est un peu léger. J’aimerais bien voir rapidement un peu plus de cohésion, mais pour le moment, on peut tout de même se réjouir de quelques trucs. L’histoire de Luis notamment. C’est devenu la meilleure histoire de la saison et Benito Martinez démontre à quel point il est talentueux. On pouvait déjà le savoir, notamment quand on a déjà vu The Shield, mais il brille ici. Dans sa quête pour trouver son fils, il y a quelque chose de touchant et même plus encore. American Crime propose aussi de discuter des problèmes qu’il y a dans cette exploitation de tomates, de la violence qui règne (notamment la scène qui ouvre l’épisode sur un viol) et de ce monde pourri qui n’aide vraiment personne (car oui, personne vient sauver ce jeune homme quand il se fait tabasser à la fin de l’épisode).

Cet épisode et donc la quête de Luis nous permet d’en apprendre un peu plus sur Diego Castillo, qui est probablement le frère d’Isaac. Diego est un violeur et probablement un meurtrier aussi. C’est l’un des derniers à avoir vu Teo en vie et quand on voit ce dont est capable Diego à la fin de l’épisode, ou même dans l’ouverture de celui-ci, alors on comprend très rapidement que cela ne peut pas nous emmener vers quelque chose de bien. Je suppose donc que Teo est le corps retrouvé dans la rivière. Cela aurait du sens même si ce serait vraiment terrible. American Crime devient presque prévisible même si j’espère sincèrement que toutes mes théories ne sont pas celles qui vont avec cette saison. Ce serait dommage de découvrir l’issue de la saison seulement trois épisodes après le début. Cette année, dans les bons éléments nous avons aussi la famille Hesby. Si je trouve qu’elle a un intérêt c’est en grande partie grâce à Felicity Huffman qui s’impose comme toujours dans cette série avec une aisance déconcertante. Si la famille Hesby n’est pas au centre de l’épisode, ce n’est pas plus mal car cette intrigue a besoin de se construire un peu plus pour réellement passionner. Je suppose. Et puis le reste n’est pas vraiment exceptionnel. L’histoire mettant en scène Regina King n’utilise pas les capacités de l’actrice et encore moins l’intérêt que American Crime devrait avoir pour son histoire. Oui, il y a de jolis dialogues mais il n’y a rien de surprenant là dedans. Dommage.

Note : 7/10. En bref, la série tente mais s’égare un peu par moment.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte