Magazine Bien-être

un cadeau singulier avec Karine Cochonat

Publié le 30 mars 2017 par Acouphene
un cadeau singulier avec Karine Cochonat Ce beau livre, écrit par un médecin, d’abord dédié à Arnaud Desjardins, décrit de l’intérieur un triple processus : le difficile accueil de l’annonce du cancer ; le combat mené contre celui-ci ; et, à la faveur de cette épreuve, une transformation infiniment plus profonde, en lien avec un chemin spirituel authentique. Il s’agit d’un récit autobiographique, agrémenté d’un important glossaire de termes relevant des domaines médical et spirituel, de références bibliographiques et d’adresses utiles, qui se révèle aussi le récit d’un apprentissage, au plus concret d’un quotidien où se croisent les amours, les amitiés, les trahisons, les fous rires partagés… Chacun pourra y tracer des parallèles avec sa propre expérience des obstacles de l’existence.  « Voici l’aventure que je viens vous conter », nous annonce d’emblée Karine Cochonat. De fait, il s’agit bien, dans les différents sens de ce terme, d’une « aventure » : à la fois d’une expérience peu commune, d’une véritable histoire, faite de rebondissements, et d’un immense abandon joyeux à ce qui doit arriver. Qu’est-ce qui doit arriver, sinon l’inconnu, imprévisible et revigorant par son goût de nouveauté perpétuelle, du mouvement même de la Vie ? Un mouvement auquel il s’agit de faire confiance, éperdument, malgré les doutes et les angoisses qui ne manquent pas de tenailler l’héroïne : « Traversée par cette foule de questions qui surgit, taraudée par ce questionnement lancinant sur le sens du cancer, j’apprends à me laisser porter par la Vie qui s’improvise, jour après jour. Avec ses premières fois. Et ses dernières fois. » Ce récit, on le lit facilement, animé par l’envie d’en découvrir le déroulement et le dénouement, lequel est aussi une ouverture et la découverte d’une joie sans limites ; celle du cœur et de son intelligence propre : « La grande maladie du monde, c’est la fermeture du cœur, cette fermeture qui m’a empêchée pendant tant d’années d’aimer la Vie telle qu’elle est, de me sentir digne d’être aimée et de m’aimer telle que je suis avec mes fêlures, mes insuffisances mais aussi avec ma lumière et ma beauté. » Merci à Karine pour ce livre bien écrit et sensible, ce cadeau singulier, ce présent essentiel.
   Sabine Dewulf
*****


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Acouphene 10841 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine