Magazine Bons plans

Un robot prépare les médicaments à l’hôpital Marc-Jacquet

Publié le 30 mars 2017 par Fabrice Rault @fabrice_rault

Un robot prépare les médicaments à l’hôpital Marc-Jacquet

On s'attendait à voir un robot humanoïde, mais on n'est pas déçu du résultat. La pharmacie de l'hôpital Marc-Jacquet à Melun a inauguré le vendredi 24 Mars dernier la mise en fonction d'un robot. Il s'agit d'un robot qui va préparer les médicaments individuellement les médicaments des patients.

Un robot à l'avantage des hôpitaux

Pour Dominique Peljak, directeur de l'hôpital Marc-Jacquet, l'arrivée du robot va permettre aux soignants de se consacrer plus sur les patients et leurs familles. Cette grande innovation technologique au service de la santé va rendre les échanges médicamenteux fiables à 100% et concernera en tout 300 patients. La Seine-de-Marne accueille pour la première fois une telle invention, tout comme une quinzaine d'autres hôpitaux en France.

Ce robot préparateur est déjà fonctionnel depuis le début du mois de janvier. Il s'occupe de la préparation de médicaments dans des maisons de retraite pour un total de 120 patients de gériatrie à Clément, Ehpad et dans l'unité de soins longue durée Auberger.

Un robot prépare les médicaments à l’hôpital Marc-Jacquet

L'automate à fonctions multiples

Pour effectuer ses tâches de préparation de médicaments, l'automate dispose de deux fonctions distinctes mais complémentaires. La première consiste à découper les plaquettes de médicaments pour faciliter la répartition des doses en unité. Et la seconde fonction consiste à préparer chaque dose en se référant à la prescription médicale de chaque patient. Cette dernière est informatisée préalablement afin que le robot puisse l'exécuter automatiquement. Une fois la bonne dose préparée, elle sera mise dans un pilulier. L'automate est c apable déjà de traiter 250 références de médicaments en gériatrie à l'Hopital Marc-Jacquet.

Un processus de préparation sécurisé

On n'a jamais été aussi précis dans la préparation des médicaments. Le risque d'erreurs médicamenteuses est estimé à moins de 0,1% selon les dires du chef de service de la pharmacie, le Dr Camus-Piszez. Grâce à la technologie du QR code, propre à chaque patient, l'automate accède directement aux principales informations concernant sa maladie et la prescription du médecin. D'ailleurs, avant d'arriver chez l'automate, les pharmaciens valident l'ordonnance. Puis, ils adaptent la proportion idéale de médicament selon le patient. Et à la fin du processus, un plateau et un pilulier est attribué à chacun.

Un robot prépare les médicaments à l’hôpital Marc-Jacquet

co-Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche d'inspirations et des nouvelles tendances, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabrice Rault 765 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines