Magazine Culture

Poésie Comptable

Publié le 01 avril 2017 par Hunterjones
Poésie Comptable C'est drôle, j'en parlais le jour même avec mon fils. Je lui disais que si j'étais extrêmement riche, personne ne le saurait. En tout cas, pas par moi. Je ne l'exposerais d'aucune façon. Pourquoi je le ferais? Je ne suis pas arrogant à ce point. J'ai même le réflexe du contraire. Celui de trouver insultant ceux qui nous traiterait de "riche". Que ce soit vrai ou non. Il y a deux semaines, un jeune garçon, que ma fille de 13 ans trouve intéressant, (ce qui n'est pas réciproque), a dit de la voiture de l'amoureuse en la voyant : "Wow! tes parents sont riches!". Ça m'a outré. Que je le voie maintenant trouver ma fille intéressante...je vais lui replacer les valeurs au bon endroit.
Poésie Comptable
On est toujours plus riche qu'un autre. Et plus pauvre qu'un autre. Ce ne devrait être des affaires de personnes.
Si j'étais riche je le cacherais. C'est probablement ce qu'ont fait les dirigeants de Bombardier.
Je crois qu'ils sont obligés de rendre publiques de telles choses, mais ça relève tout de même de l'indécence. Les dirigeants de Bombardier qui se sont voté une augmentation de salaire de 48% méritent de se faire attaquer par les plus de 10 000 employés remerciés de leurs services comme les esclaves se retournaient contre leurs maîtres dans la saison 4 de Game of Thrones.
Poésie Comptable
Quand on parle du 1%, on parle de ces gens-là. On a le droit de les trouver gloutons, on a le droit de trouver tout ça vil et indécent, mais pas autant que les employés qui ont perdu leur job. Et surtout pas moins que les deux paliers de gouvernement, provinciaux et fédéral, qui font pleuvoir des milliards sur Bombardier depuis des années. De l'argent qui est pris dans nos poches, ne nous racontons pas d'histoire...
Phillipe Couillard, qui n'a de couilles que le début du nom de famille, s'en est complètement lavé les mains, ce sont des pratiques courantes, y a pas de quoi s'énerver, le 99% aboiera toujours un peu, puis quand il n'aura plus de voix, il ne se rappellera même plus pourquoi il criait. Trudeau? ben il n'a rien contre le 1%, il mange à leur table lui aussi. Demandez à son ami Aga Khan.
Poésie Comptable
Et on s'inquiète de l'émergence d'un Trump Québécois ou Canadien un jour?
CHRIST! vous faites toute pour que ça arrive!
Comment ne pas être antisystème devant une telle indécence?
Le Canada anglais, Selfie Trudeau en tête, ne cesse de pointer le Québec en disant que ce ne sont que des adolescents qui tendent la main pour avoir l'argent de leur parents, en chialant tout le temps. Bombardier se disait "au bord de la faillite" l'AN DERNIER, c'était donc de l'escroquerie pure et simple? Cette augmentation coïncide avec l'arrivée de l'argent des gouvernements,
Poésie Comptable
Un jour on nous apprendra que Bombardier a été vendu aux Chinois et que ce n'est pas de nos affaires. Et ils auront raison. Bombardier c'est "privé". Mais de quel type de privé on parle quand les gouvernements vous ouvrent leurs robinets et éteint le feux de ses milliards pris à même nos poches?
 Il n'y a pas de mal à être riche, c'est la nature même du 1%,
Il est plus difficile de ne pas les trouver violeurs de la dignité humaine,
Des dirigeants auront toujours le luxe de se voter des primes, mais avec les mises à pieds, les menaces de "faillite" et les ventes modestes du CSeries, je peine à comprendre le jugement de ces gens.
Poésie Comptable
Quelles autres erreurs de jugement sont ils capables de faire à la barre de Bombardier?
Faudrait que les 6 patrons multimillionnaires s'en jasent un peu.
Autour d'un 18 trous à Shadow Creek, au Nevada.
Pendant qu'une équipe refait la maison en or au pays-qui-ne-peut-pas-être.
Ce pays ne peut pas être si tout ça est jugé normal. Souriez plèbe, votre gouvernement vous donne 55$ de plus dans le dernier budget!
22h23, hier au moins, un des leurs a compris le sens du mot assez.

Poésie Comptable
Toujours dans la catégorie du piège à con, aussi passionné de baseball que vous puissiez l'être ne tombez pas dans la cage à homard qu'on vous fait croire pour un retour éventuel des Expos. Pensez vous vraiment que le privé va payer un nouveau stade? on vous le fera croire au début. Puis, on épurera, puis ce sera toi qui paiera le foutu stade. Toi le travailleur qui n'arrive pas à avoir le 2% d'augmentation mais qui devrait danser en voyant le 38% de poésie comptable que se chantent les bardes de Bombardier entre eux.
C'est pas de la poésie, c'est du slam vulgaire de la petite école primaire.
Reste éveillé peuple, Trump se pointera...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 355 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines