Magazine High tech

Apple veut développer son propre processeur graphique pour iPhone et iPad

Publié le 03 avril 2017 par _nicolas @BranchezVous
Apple veut développer son propre processeur graphique pour iPhone et iPad

Imagination Technologies, le concepteur du GPU que l’on retrouve actuellement dans l’iPhone et l’iPad, a déclaré qu’elle perdrait l’un de ses plus importants clients : Apple.

Apple a ainsi informé l’entreprise britannique réputée pour son implication dans la conception de ses appareils mobiles que la licence de l’exploitation de ses technologies ne sera pas renouvelée lorsqu’elle arrivera à échéance, d’ici 15 à 24 mois. La raison? «Apple a expliqué qu’elle travaillait sur le design d’une puce graphique distincte et indépendante dans le but de [mieux] contrôler ses produits et réduire sa dépendance à la technologie d’Imagination», selon une note d’Imagination destinée à ses investisseurs.

Imagination est sceptique à l’idée de voir Apple réussir à concevoir une technologie qui ne porterait pas atteinte aux concepts de ses propres brevets.

La nouvelle est un dur coup pour Imagination, dont la relation avec Apple compte pour près de la moitié de ses revenus. Apple aurait convoité une acquisition potentielle d’Imagination il y a un an, selon ce que rapportait le Financial Times à l’époque (via The Verge). Les pourparlers n’auraient toutefois pas abouti. À noter qu’Apple détient tout de même 8% des parts de l’entreprise.

Si ce qu’avance Imaginiation se concrétise, cela signifie que l’iPhone pourrait accueillir dès 2018 un nouveau système sur puce conçu de A à Z par Apple, intégrant à la fois un processeur central et graphique. L’entreprise californienne bénéficie d’un certain succès avec ses processeurs ARM, dont les performances équivalent ou surpassent celles de la concurrence. Mais la conception d’un processeur graphique représente néanmoins un défi de taille, et Imagination est sceptique à l’idée de voir Apple réussir à concevoir une technologie qui ne porterait pas atteinte aux concepts de ses propres brevets.

«Apple n’a présenté aucune preuve pour étayer l’affirmation selon laquelle elle ne nécessitera plus la technologie d’Imagination, sans violer les brevets, la propriété intellectuelle et les informations confidentielles d’Imagination», a déclaré le fournisseur. «Cette preuve a été demandée par Imagination, mais Apple a refusé de la fournir.»

«En outre, Imagination estime qu’il serait extrêmement difficile de concevoir une toute nouvelle architecture GPU à partir de zéro sans porter atteinte à ses droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, Imagination réfute les affirmations d’Apple.»

Malgré le scepticisme d’Imagination Technologies, la bourse de Londres a sans surprise réagi négativement à la nouvelle. Au moment d’écrire ces lignes, la valeur de ses actions a chuté de plus de 60% depuis l’ouverture des marchés ce matin.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine