Magazine Culture

Swap #1

Par Ellettres @Ellettres

Ô joie ! La réception de mon premier swap !

Swap #1En m’excusant pour la piètre qualité de mes photos…

Quand j’ai commencé à bloguer, j’ai découvert tout un monde et tout un jargon dont je me sentais, faut-il le dire, un peu exclue (comme le nouveau qui arrive dans une classe qu’il ne connaît pas et pense qu’il ne pourra jamais se faire d’amis). Dans ce nouvel univers, une pratique bien sympathique suscitait ma convoitise, c’était les swaps ! Je me disais qu’il fallait être bien introduit pour être invité à participer à ces échanges savoureux de bonnes choses : livres, papeterie et gourmandises, le tout arrosé de thé (pas de doute, les blogueuses savent vivre même si pour ma part, je suis d’abord et avant tout une buveuse de café ! Le thé, c’est ma part de civilisation.)

Combien mon petit cœur a donc palpité quand Lili m’a proposé de faire un swap au mois de janvier ! L’année commençait bien. Bon, j’ai illico commencé à stresser un peu, car qui dit recevoir un colis de bonnes choses, dit en envoyer aussi, et… je craignais de ne pas être à la hauteur. Mais j’y ai mis du mien et… Lili vous parle du colis que je lui ai envoyé ici (avec genre deux semaines de retard par rapport au sien, et la mauvaise idée de mettre un recommandé avec avis de réception… Mais elle est sympa, elle ne m’en a pas voulu !).

Swap #1

Début mars, j’ai donc reçu un gros paquets remplis de cadeaux bien emballés. Je les ai déballés promptement, retrouvant la joie de découvrir les surprises qui s’y nichaient…

Swap #1

Dans notre swap, nous nous étions mises d’accord sur le fait d’inclure trois livres. Lili m’a envoyé trois de ses coups de cœur : « Kinderzimmer » de Valentine Goby, « Le livre des nuits » de Sylvie Germain et « Cristallisation secrète » de Yôko Ogawa. Trois livres aux thèmes puissants : la guerre, les camps, la mort, l’asservissement, mais aussi la lutte pour la continuité, l’amour, la transmission familiale, la beauté… La vie dans ses aspects les plus contrastés. Trois auteurs que je me fais un plaisir de découvrir à mon tour ! J’avais noté Sylvie Germain et Valentine Goby dans mes envies. Et en prime, Lili m’offre de découvrir une auteur japonaise vers laquelle je ne serais pas allée spontanément. Et pourtant, petite coïncidence, j’ai aussi envoyé un livre d’une romancière japonaise à Lili (« La cigale du huitième jour » de Mitsuyo Kakuta). Ce swap a une couleur japonaise, comme vous allez le voir (ça tombe bien, le Japon fait partie du trio de pays qui me fascinent par leur étrangeté, avec l’Iran et le Portugal) (et peut-être la Mongolie).

Swap #1

(Accessoirement, j’aime beaucoup les éditions Actes Sud : non seulement les auteurs qu’ils publient, mais aussi le format et l’aspect même de leurs livres me plaisent inexplicablement. Je suis irrésistiblement attirée par leurs couvertures !)

Swap #1

Un mot sur le sublime marque page. Je n’utilisais pas de marque page avant. Mais ça c’était avant (de copier mes camarades blogueuses qui m’inoculent toutes leurs manies). C’eut été bien dommage de passer à côté d’une si belle image, qui me fait parfois interrompre ma lecture pour rêver un peu devant ce paysage brumeux de la Creuse, cette région qui m’est presque aussi mystérieuse et lointaine que le Japon. 😉

Parlons du reste : Lili m’a gâtée ! Ses petits cadeaux ont égayé une journée grise de semaine (et rendu jaloux mon mari). Il y a eu du thé bien-sûr, un délicat thé vert aromatisé de vanille et de cerise, dont le nom et le parfum me transportent au pays des cerisiers en fleur (le Japon donc). Et son mug, un vrai mug de princesse ! Je les ai aussitôt étrennés. D’autant que j’avais aussi des petites douceurs pour agrémenter mon quatre heures : notamment de moelleuses bouchées à la noix de coco, made in Japan là encore (je crois que c’est un signe, il faut que je me rende là-bas !) Et pour tenir la barre : du chocolat. La valeur sûre ! (Toutes ces douceurs ont déjà été depuis longtemps englouties, et pas que par moi, mais heureusement les livres mettent plus de temps à être savourés).

Swap #1

Mais Lili ne s’est pas arrêtée là, puisqu’elle m’a aussi offert un joli petit carnet à la couverture très expressive (j’y noterai mes impressions de mes futures lectures, et sans surprise, Virginia Woolf est au programme !) Et enfin, de la poudre d’argile rose dont l’odeur est sublime et l’effet très rajeunissant pour mes toutes premières rides et mon teint fatigué par des nuits hachées.

Swap #1

Restaurée, rafraîchie, renouvelée par tous les petits trésors de ton colis, tu m’as convertie aux swaps Lili : quand remet-on ça ??

Pour voir le colis que je lui ai envoyé, c’est ici.

Advertisements

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ellettres 449 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines