Magazine Conso

H71 la nouvelle Bière Wild Lager Heineken

Publié le 03 avril 2017 par Sébastien Glotin @blogromainparis

Révolution chez Heineken, pour la première fois depuis 140 ans, Heineken se lance à la conquête de nouvelles saveurs. Grâce à une levure sauvage récemment découverte en Patagonie et au savoir-faire de ses maîtres brasseurs, la marque nous dévoile H71. Un nouveau genre de bière, une « Wild Lager », à découvrir et à savourer…


WILD LAGER Heineken H71


Un brassin (Volume de moût obtenu par le mélange de malt et de grains crus concassés en salle de brassage),  empreint d’histoire et de lointaines découvertes

Bière Heineken H71 Wild Lager

Si la levure est utilisée en petite quantité dans la confection de la bière, c’est pourtant l’un de ses éléments essentiels, puisque celle-ci a pour but de lier les autres composants lors du processus de fabrication, de transformer les sucres en alcool, tout en donnant la pétillante connue de la bière. Au gré des températures utilisées en fermentation, les arômes produits pour une même souche seront totalement différents. C’est pourquoi la levure est considérée comme la signature, l’empreinte d’un brassin. Ses propriétés sont connues dès l’Antiquité, notamment en Mésopotamie et en Égypte, où la fermentation spontanée du moût due à la présence de levures sauvages présentes dans l’air, créent d’une manière accidentelle et inexpliquée les premières bières.

En 1857, les recherches menées par Louis Pasteur sur les levures de brasseries démontrèrent que la fermentation est due à un micro-organisme vivant apte à se reproduire. Dès lors que le secret de la fermentation fut levé, Louis Pasteur et ses équipes s’attelèrent à la sélection et la conservation des souches le plus adaptées à la brasserie ainsi qu’à la mise au point de la pasteurisation des bières.

Bière Heineken H71 Wild Lager

C’est en 1886, que l’un de élèves de Louis Pasteur, le Dr Elion isola une levure de ses recherches à la demande de Gérard Adriaan Heineken, ceci afin d’offrir une qualité constante à sa bière loger (une bière brassée à fermentation basse). Cette levure, connue sous le nom de levure A, définit depuis plus de 140 ans l’empreinte gustative de la bière Heineken.

Une levure à l’état sauvage 

2010, en plein cœur de la Patagonie, au milieu des forêts de bois de Hêtre, une équipe de scientifiques découvrit une levure à l’état sauvage, inconnue de tous jusqu’alors.

Willem Van Waesberghe, Maître-Brasseur de la maison Heineken découvre ces travaux, et curieux d’explorer des saveurs inédites, se lance le défi de maîtriser cette levure sauvage afin de brasser une toute nouvelle variété de bière « lager ».

Bière Heineken H71 Wild Lager

Après plusieurs années d’essais et de patience pour arriver à maîtriser les subtilités de cette levure sauvage, les Maîtres-Brasseurs d’Heineken dévoilent H71, une bière « lager » brassée à partir d’une levure sauvage, une « Wild Lager ». Heineken revisite avec subtilité l’approche des bières « lagers » en créant l’harmonie parfaite entre le rafraîchissement d’une bière blonde et le caractère complexe d’une bière de spécialité. H71 surprend par un goût novateur et inédit : légèrement corsé, au côté floral frais et épicé. De couleur blonde aux reflets cuivrés, elle offre au nez des notes de sous-bois, de miel et de caramel. En bouche, l’alliance entre les notes douces d’épices et de thym évolue vers une légère amertume.

Titrant à 5,3 degrés, H71 est exclusivement disponible à la pression dans les cafés, hôtels et restaurants.

À apprécier pleinement à la belle saison, avec modération bien entendu.

&typeof;&t;&r;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sébastien Glotin 13237 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines