Magazine Culture

« Les derniers jours de Rabbit Hayes » – Anna McPartlin

Publié le 12 avril 2017 par The Cosmic Sam @thecosmicsam

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre lors de sa sortie et j’avais quelques craintes de le lire à mon tour, comme à chaque fois qu’un livre remporte un franc succès au sein de la blogosphère.

Lorsque je l’ai vu en format poche je n’ai pu résister (la couverture m’a également appelée) et finalement je n’ai pas du tout été déçue par ma lecture. Au contraire, ce fut même une très jolie découverte.

Le livre : « Les derniers jours de Rabbit Hayes »

« Les derniers jours de Rabbit Hayes » – Anna McPartlin

Crédit photo : Samsha Tavernier

L’auteure : Anna McPartlin est une auteure irlandaise qui fût, dans un premier temps, comédienne. C’est sa passion du stand-up qui lui a donné cette envie d’écrire et de devenir romancière. Son premier livre « Pack to the moon » a rencontré un immense succès. Elle a depuis écrit 6 romans et son nouveau livre « Mon midi, mon minuit » est parut très récemment.

Le résumé : « Neuf jours. C’est ce qu’il reste à vivre à Mia Hayes, surnommée affectueusement « Rabbit ». Neuf jours, après plusieurs mois de combat – parce que Rabbit est une battante, une Irlandaise bien trempée. À son chevet, famille et proches se relaient en un joyeux ballet de souvenirs. Entre silences, gaffes et fous rires, toute la vie de Rabbit ressurgit alors : l’enfance, l’adolescence, Johnny son grand amour, et Juliet, sa fille de 12 ans – une certaine idée du bonheur… Au fil des jours, tous s’interrogent sur leur vie et accompagnent Rabbit dans un voyage émotionnel d’une grande intensité. Quel meilleur bagage pour partir vers la lumière ?« 

Mon avis :  Pour des raisons que je ne m’explique pas vraiment, je ne m’attendais pas vraiment à ça. Pourtant le résumé était plutôt clair et j’avais lu plusieurs avis sur ce livre. Par conséquent, j’ai pu conserver un certain effet de surprise qui a nécessairement joué dans ma perception du livre. J’opte donc pour le parti pris de ne pas vous en dévoiler trop.

Sachez seulement que le ton est particulièrement bien choisi par Anna McPartlin, on ne sombre au grand jamais dans le pathos malgré les délicats sujets traités par le roman : la maladie, la mort d’un proche et la vie qui doit continuer après la perte pour tous ceux qui sont laissés derrière. Bref des thèmes a priori tire larme, alors qu’on se surprend à sourire tendrement.

Finalement, c’est presque une ode à la vie que nous délivre l’auteure et on en ressort bouleversé dans le bon sens. Tous les personnages sont haut en couleurs et dotés d’une personnalité hors norme.

Leur passé est tumultueux et il est plaisant de revivre les aventures de cette grande famille un peu dépareillée mais finalement harmonieusement assortie par le biais de flash back, lesquels sont d’ailleurs attendus avec impatience.

Il est facile d’imaginer la bande son rock&roll et British (Irish je devrais même dire) de cette histoire, très révélatrice du ton abordé parfois un peu décalé.

Durant ma lecture j’imaginais même une adaptation cinématographique. Je pense que tous les éléments seraient réunis : la musique, la romance et l’émotion dans le même style que « Si je reste ».

J’espère vous avoir tenté même si je n’en ai pas trop dis.

Avez-vous entendu parler de ce livre? L’avez-vous lu? 



Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine