Magazine Culture

« Volcan » de Volin : textes ciselés et rêves éveillés

Publié le 13 avril 2017 par Swann
À DÉCOUVRIR - Halo sur Volin, trio de Montpellier finaliste des Inrocks Lab 2015 qui vient de sortir Volcan, leur premier album extrêmement prometteur. « Volcan » de Volin : textes ciselés et rêves éveillés

Quand on lance Volcan et qu'on écoute Volin, la première chose à laquelle on pense immédiatement c'est BabX, Dominique A et Louis-Jean Cormier. Un autre beau trio. La faute à " Il ne me reste ", la première chanson de leur debut album. Eux mentionnent Grizzly Bear, Portishead, Radiohead et toute une pléthore de groupes anglo-saxons et grands chansonniers francophones les ayant influencés.

Si on te parle de Volin, c'est que les Montpelliérains viennent se sortir Volcan leur premier album, mélange de rêves éveillés et de brute réalité, et on l'a beaucoup aimé.

Volcan c'est Colin Vincent au chant/guitare/clavier, et deux ex-jazzeux Romain Delorme à la basse et Maxime Rouayroux à la batterie. Les membres de Volin ne se pose pas de limites, ni de règles. Ils expérimentent, ils s'envolent. Ils sont français et chantent en français. Ils mélangent pop, rock chanson et électronique, pour former un tout tourmenté et fiévreux.

La voix de Colin nourrit cette intense fébrilité, grâce à des textes poétiques et intelligents. Il y a un propos, un travail sur les mots, les syllabes et la diction que le trio a sagement entrelacé avec les différents univers musicaux des 9 titres qui composent Volcan (dont une instru). Pas étonnant qu'ils aient déjà fait les premières parties de Feu! Chatterton, Radio Elvis, ou récemment partagé l'affiche avec 3 minutes sur mer. Amateurs de belle langue, Volcan est pour toi.

La première partie de l'album nous emballe plus que la seconde. " Secousses " et sa batterie entêtante, tel un cœur qui bat à rompre la chamade, "Volcan " le titre éponyme et ses caverneuses nappes de synthé étourdissantes qui sont calées entre deux éclaircies de cordes. La syncopée " Canon ", sa guitare aérienne et flamboyante qui accroche au clavier atmosphérique. Plus pop, " Nuit de glace " et " Hors de portée " sont plus légères, plus dansantes. Moins savoureuses pour moi.

La chanson de clôture de l'album " Mes nuits sonnent faux " sonne pour le coup très Bashung, avec son low tempo, ses arpèges de guitare et ses coups d'archets de violon mélancolique. Pas étonnant pour un groupe qui avait monté en 2013 un spectacle hommage à Bashung à Gap. On ne s'y trompe pas.

Beaucoup de bonnes idées dans Volcan, cet " album aux humeurs multiples " et une belle musicalité pour ce jeune groupe de talent. Volin fabrique et Volin vise juste. Volin ira loin.

Volcan, disponible depuis le 31 mars 2017 (Antipodes Records). En concert le 27 avril aux Étoiles.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Swann 64691 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte