Magazine Culture

Distopiary Tome 1 de Fumitaka Senga

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete
Distopiary Tome 1 de Fumitaka Senga

⭐ Distopiary Tome 1 de Fumitaka Senga

Distopiary Tome 1 de Fumitaka SengaNombre de pages : 212
Editeur : Pika
Date de sortie : 5 avril 2017
Collection : Pika Shônen
Langue : Français
ISBN-10 : 2811634479
ISBN-13 : 978-2811634476
Prix Éditeur : 7,50€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ? 

Un héros n’est rien sans ses compagnons…
Combattant, mage onirique, cuisinier, pilote, alchimiste, fruitier, mage nasal…
Dans cet univers, les classes sont déterminées dès la naissance. Celle d’exterminateur comporte les plus puissants et les pires héros.
L’heure est venue pour ces exterminateurs de partir en expédition afin de rassembler des “compagnons” qui leur permettront d’abattre le 23e roi du Mal…

⭐ Mon avis : 

J’avoue avoir été un peu sceptique au début de ma lecture car je pensais lire un énième shônen avec un héros qui doit sauver le monde des griffes du grand méchant, mais j’ai été très surprise par ce premier tome. 

On suit le personnage de Tolza, qui est un « exterminateur » qui attend que le réveil du 23ème Roi du Mal afin de le tuer. Il se déplace toujours avec 2 ou 3 compagnons de route qui finissent par mourir à un moment donné, et c’est là que ça devient vraiment intéressant.

En effet, l »univers de Distopiary est régi par un système de castes, dont une caste spéciale (voire maudite), celle des « exterminateurs » dont l’explication est donnée au fil des pages. On comprend alors pourquoi Tolza est obligé de constamment changer de compagnons de route. Je ne vous en dirais pas plus à ce sujet afin de vous en laisser découvrir la raison. 

Une chose est sûre : je n’ai pas réussi à apprécier le héros pour l’instant car je le trouve trop froid et distant, même si on apprend à le connaître petit à petit. On se rend alors compte que c’est un personnage très complexe

De plus, de nouveaux personnages arrivent à la fin de ce tome : les « observateurs » dont chacun à la charge d’un « exterminateur » spécifique. On en saura plus à leur sujet dans les prochains tomes, du moins je l’espère. 

Ce premier tome nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur l’univers complètement déjanté de Distopiaryqui promet d’être intéressant. Bien que le début soit un peu trop fouillis à mon goût, la fin rattrape le tir et annonce une suite explosive et bourrée d’action dont j’espère ne pas être déçue. 

En bonus, on peut retrouver une « base de données » en fin de tome avec les caractéristiques des castes découvertes dans ce tome ainsi que des explications sur des armes et des lieux. 

Si ma chronique ne vous a pas complètement convaincu, sachez que la série ne comportera que 5 tomes

Distopiary Tome 1 de Fumitaka Senga

Acheter ce livre sur Amazon

Distopiary Tome 1 de Fumitaka Senga

⭐ Distopiary Tome 1 de Fumitaka Senga

Distopiary Tome 1 de Fumitaka SengaNombre de pages : 212
Editeur : Pika
Date de sortie : 5 avril 2017
Collection : Pika Shônen
Langue : Français
ISBN-10 : 2811634479
ISBN-13 : 978-2811634476
Prix Éditeur : 7,50€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ? 

Un héros n’est rien sans ses compagnons…
Combattant, mage onirique, cuisinier, pilote, alchimiste, fruitier, mage nasal…
Dans cet univers, les classes sont déterminées dès la naissance. Celle d’exterminateur comporte les plus puissants et les pires héros.
L’heure est venue pour ces exterminateurs de partir en expédition afin de rassembler des “compagnons” qui leur permettront d’abattre le 23e roi du Mal…

⭐ Mon avis : 

J’avoue avoir été un peu sceptique au début de ma lecture car je pensais lire un énième shônen avec un héros qui doit sauver le monde des griffes du grand méchant, mais j’ai été très surprise par ce premier tome. 

On suit le personnage de Tolza, qui est un « exterminateur » qui attend que le réveil du 23ème Roi du Mal afin de le tuer. Il se déplace toujours avec 2 ou 3 compagnons de route qui finissent par mourir à un moment donné, et c’est là que ça devient vraiment intéressant.

En effet, l »univers de Distopiary est régi par un système de castes, dont une caste spéciale (voire maudite), celle des « exterminateurs » dont l’explication est donnée au fil des pages. On comprend alors pourquoi Tolza est obligé de constamment changer de compagnons de route. Je ne vous en dirais pas plus à ce sujet afin de vous en laisser découvrir la raison. 

Une chose est sûre : je n’ai pas réussi à apprécier le héros pour l’instant car je le trouve trop froid et distant, même si on apprend à le connaître petit à petit. On se rend alors compte que c’est un personnage très complexe

De plus, de nouveaux personnages arrivent à la fin de ce tome : les « observateurs » dont chacun à la charge d’un « exterminateur » spécifique. On en saura plus à leur sujet dans les prochains tomes, du moins je l’espère. 

Ce premier tome nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur l’univers complètement déjanté de Distopiaryqui promet d’être intéressant. Bien que le début soit un peu trop fouillis à mon goût, la fin rattrape le tir et annonce une suite explosive et bourrée d’action dont j’espère ne pas être déçue. 

En bonus, on peut retrouver une « base de données » en fin de tome avec les caractéristiques des castes découvertes dans ce tome ainsi que des explications sur des armes et des lieux. 

Si ma chronique ne vous a pas complètement convaincu, sachez que la série ne comportera que 5 tomes

Distopiary Tome 1 de Fumitaka Senga


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 49062 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines