Magazine Poésie

Village paysage

Par Elisabeth Leroy

La couleur cendre de l'hiver disparu

Nous profitons de la palette d'avril

Sur nos épaules presque nus

Comme sur un tableau de Bazille

Nous mettons notre châle

Et partons voir un cheval

Près du champ d'oliviers

Par un chemin dévié

Marchant en silence

Je prends de l'avance

Pour voir le village

Tel un paysage

Impressionniste

Peint par l'artiste.

(Sur mon 2ème blog j'ai réuni tous mes poèmes : http://depoesiesenpoesies.hautetfort.com/)

poème,poète,poésie,paysage,peinture,printemps,cheval,nature

La couleur cendre de l'hiver disparu

Nous profitons de la palette d'avril

Sur nos épaules presque nus

Comme sur un tableau de Bazille

Nous mettons notre châle

Et partons voir un cheval

Près du champ d'oliviers

Par un chemin dévié

Marchant en silence

Je prends de l'avance

Pour voir le village

Tel un paysage

Impressionniste

Peint par l'artiste.

(Sur mon 2ème blog j'ai réuni tous mes poèmes : http://depoesiesenpoesies.hautetfort.com/)

poème,poète,poésie,paysage,peinture,printemps,cheval,nature


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 950 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines