Magazine Beauté

Les avantages de vivre à la campagne

Publié le 13 avril 2017 par Melodygos @MelodyGos

Aujourd’hui je reviens avec un article un peu spécial, ou je vais vous parler des avantages du fait de vivre à la campagne, qui sont en fait mes petits plaisirs qui y sont associés. Comme vous le savez peut-être, nous avons déménagé fin février en campagne Bordelaise, nous nous sommes rapprochés du bassin d’Arcachon, sans être trop près non plus, car l’été, c’est l’horreur. Beaucoup de choses me plaisent dans le fait d’habiter de manière excentrée par rapport à la grande métropole qu’est Bordeaux, et c’est ce dont je vais vous parler dans cet article.

Les avantages de vivre à la campagne

La qualité de vie

Bien évidemment, c’est souvent ce qui vient en premier lorsque l’on parle du fait de vivre à la campagne, ou du moins, pas en centre ville pur. Avant, nous vivions sur Pessac, et c’était déjà une meilleure qualité de vie qu’à Bordeaux même où nous avons vécu 4 mois. Mais alors ici c’est encore plus agréable. Déjà nous sommes passés d’un appartement à une maison, et je pense que ça y joue beaucoup. Le cadre est super, c’est très calme et on est pas pour autant loin de tout, (20-30mn de Bordeaux et pareil pour Arcachon !). C’est un peu l’idéal puisque nous avons pu investir dans une maison de taille raisonnable avec un grand jardin, pour le prix d’un petit appartement dans le centre de Bordeaux. Nous qui sommes assez casaniers, on est tout simplement aux anges ici !

La tranquilité

C’est un peu induit avec la meilleure qualité de vie, mais notre jardin est 100% sans vis-à-vis, nous sommes vraiment chez nous, et ça, c’est le bonheur ! Aller à sa boite aux lettres sans passer par des parties communes, prendre l’air ailleurs que sur un balcon de 5m2, ne pas se sentir entouré de dizaines de personnes qui habitent au-dessus, en-dessous et sur les côtés, nous on adore avoir notre cocon rien qu’à nous. C’est aussi pour cela que nous voulions à tout prix une maison non-mitoyenne.

Les avantages de vivre à la campagne

Les paysages

Alors déjà, dans notre rue, il n’y a pas de vrais trottoirs, et quand on sort de notre rue qui est plutôt une petite route de campagne, sans trop de passage, il n’y a pas d’immeubles, ce n’est pas trop urbanisé, il y a de la verdure et des grands jardins partout. Ça peut paraître ridicule mais passer sur une route située entre des espaces verts et des champs pour aller faire ses courses, c’est beaucoup moins stressant et beaucoup plus apaisant que de passer par le centre ville avec les feux et les bouchons. Nous avons hâte de découvrir à vélo les paysages qui entourent notre quartier.

Les animaux

Moi qui adore les animaux plus que tout (bon sauf les insectes et les reptiles j’avoue) je suis servie par ici. Mes voisins ont 3 moutons et quelques poules que j’entend tout au long de la journée et que je peux voir si je regarde dans ma haie. À quelques maison, il y a un cheval de trait magnifique que j’adore aller voir quand il est à la barrière. J’en ai vu d’autres, des chevaux, dans certains grands terrains autour de chez nous, et ça fait tellement plaisir. Aussi, les oiseaux. Le matin quand je me réveille, ça chante et ça gazouille dans le jardin, pas moyen de se lever de mauvaise humeur ! Et à toute heure de la journée, des petits oiseaux viennent sur la terrasse pour prendre des brindilles ou essayer de grignoter les boules de graisse. Notamment un rouge gorge qui vient tous les jours devant la fenêtre de la chambre d’où je travaille en attendant que mon bureau soit terminé. Tous ces petits plaisirs que me procurent la présence d’animaux autour de chez moi.

Les avantages de vivre à la campagne

Moi qui pensais être une vraie citadine qui a besoin d’avoir des commerces, du béton et des klaxon en bas de chez moi, je suis totalement épanouie à la campagne, avec son cadre apaisant et relaxant, sa verdure et ses animaux. Je savais que ça me plairait, mais une part de moi avait peur de s’ennuyer, de manquer de « vie », humaine j’entend. Mais je ne m’en porte pas plus mal de croiser plus d’animaux que d’humains. Oui, je suis très solitaire, et casanière, ce qui me fait penser à l’article de Marine (Winter is reading) qui m’a beaucoup touchée cette semaine, et dans lequel je me suis retrouvée.

& toi, plutôt ville ou campagne ? 

Les avantages de vivre à la campagne



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Melodygos 153 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte