Magazine Voyages

Avec l’odorat certains ont du nez !

Publié le 13 avril 2017 par Jlboulin @etourismeinfo

Les touristes sont amenés à utiliser leurs 5 sens : s'endormir dans un hôtel, goûter un plat gastronomique, voir une exposition de peinture, écouter un opéra, etc. Les professionnels l'ont bien compris et se sont basés sur cette technique du marketing sensoriel qui consiste à utiliser un ou plusieurs sens sur le plan marketing, dans le but de favoriser l'achat d'un produit, d'un service, d'une expérience touristique. Mais dans la liste, n'en manque-t-il pas un ? En effet, l'odorat n'est pas souvent utilisé dans ces techniques car il est plus difficile à mettre en place.

De plus en plus de visites olfactives

Depuis 2016, le Palais des Beaux-Arts de Lille propose une immersion olfactive pour découvrir ses œuvres d'art. Basée sur le thème du printemps et de l'été, cette visite originale permet aux visiteurs de découvrir autrement des œuvres d'art grâce à une petite languette parfumée et un parfumeur qui explique comment associer parfum et œuvre d'art.

http://culturebox.francetvinfo.fr/arts/peinture/visite-olfactive-au-palais-des-beaux-arts-de-lille-242117

Un Office de Tourisme, celui de Berne, s'est également positionné sur le tourisme olfactif en proposant un nouveau modèle de visite guidée basé sur l'odorat. Pendant 2 heures, les visiteurs découvrent la ville en suivant leur nez. A la fin de la visite, ils auront la possibilité de créer leur propre parfum de Berne.

Avec l’odorat certains ont du nez !

Sens souvent positionné en bas de la hiérarchie, l'odorat est aujourd'hui mieux en pris en compte dans l'univers marketing. Ainsi, le musée d'Histoire Naturelle de Marseille propose une exposition jusqu'au 30 avril 2017 intitulée " Né pour sentir ". Ce voyage olfactif permet de redécouvrir le fonctionnement de l'odorat et pleins de senteurs parfois oubliées ou négligées.

Ouverte le 1er juin 2016, la Cité du Vin à Bordeaux propose elle aussi un parcours axé sur les 5 sens dont l'odorat. Appelé le " Buffet des 5 sens ", le touriste est amené à sentir différentes odeurs qu'il pourrait retrouver dans des vins : une odeur de fruit rouge, d'agrumes, l'odeur du cuir, etc.

Avec l’odorat certains ont du nez !

Les hôtels aussi se sont positionnés sur l'odorat

Entrer dans un hôtel c'est être impacté par l'aspect visuel du lieu, mais également par le parfum qui s'y dégage. Par exemple, les hôtels Sofitel, appartenant au groupe Accor, ont travaillé avec l'Artisan Parfumeur pour sortir 12 senteurs uniques. Ainsi, chaque établissement Sofitel peut choisir le parfum qui lui convient le mieux. A Marseille, le Sofitel Marseille Vieux-Port a choisi la senteur " Mimosa Marin " en référence aux mimosas du sud de la France et à son positionnement géographique en bord de mer.

Les hôtels Le Méridien ont, quant à eux, une fragrance unique dénommée " LM01 ". Ce parfum permet de créer une ligne conductrice entre tous les hôtels de la chaîne ; le touriste reconnaît l'odeur.

L'odorat comme outil de vente

L'entreprise française The Scent of Departure a créé des parfums évoquant l'atmosphère de 20 grandes villes mondiales : " Et s'il était possible d'embarquer instantanément pour Abu Dhabi, sans même faire sa valise ? ". Une nouvelle façon de faire voyager ou même de se remémorer un lieu que l'on aurait déjà visité... Quel sera votre prochain voyage ? J'hésite entre New York City et Rome !

Avec l’odorat certains ont du nez !
Avec l’odorat certains ont du nez !

En 2014, l'Office de Tourisme de la ville de York, en Angleterre, a lancé un guide d'un nouveau genre. Il s'agit du premier guide au monde, intitulé " Smell York ", où les attractions touristiques sont associées à des odeurs.

Dans ce guide, on peut retrouver des senteurs comme celles du thé, du chocolat, ou encore de la boulangerie du coin. Au total, ce sont 12 parfums reflétant chacun un mois à York. Pour cela, il suffit aux touristes de gratter les pages pour que les odeurs soient révélées.

Dans sa lancée, l'Office de Tourisme de York a également extrait un parfum intitulé " Norse Power ". Cité conquise par les Vikings au IXe siècle, la ville a créé un parfum rappelant l'odeur des guerriers scandinaves. Avec un concentré de transpiration, quelques effluves de boues et une légère odeur de fumée, ce parfum a de quoi surprendre ! Commercialisé pendant quelques jours en mai 2014, cette initiative décalée est une bonne façon de communiquer via l'odorat et avec humour.

Avec l’odorat certains ont du nez !

Avec l’odorat certains ont du nez !

Margot Perroy est tombée dans le tourisme quand elle était petite et n'en est pas sortie ! De l'hôtellerie de plein air aux offices de tourisme, elle se passionne pour l'accueil et le etourisme. Après une Licence Pro Tourisme et Numérique, elle poursuit ses études en Master 2 Développement et Aménagement Touristiques des Territoires à l'IREST Paris 1 Panthéon-Sorbonne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlboulin 53739 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine