Magazine Finances

Bourse : Long terme ou spéculation ?

Publié le 14 avril 2017 par Ecoseb @Ecoseb

Vous le savez si vous suivez l’évolution de mon PEA, j’ai parfois (souvent) hésité entre spéculer ou acheter des actions pour leur dividende. Mon choix se porte sur les dividendes et parfois la spéculation m’attire (de moins en moins souvent cela dit). Vous avez peut-être le même dilemme, et n’arrivez pas à faire la part des choses. Dans cet article, on va donc parler d’investissement en bourse et de la spéculation et j’espère que cela vous aidera dans vos choix.

Spéculer n’est pas investir en bourse

Ce n’est que mon humble avis. Pour moi, la spéculation n’est pas véritablement un « investissement ». Investir signifie aussi s’investir. Quand on spécule, on se moque de connaitre la santé financière de l’entreprise (pas vraiment bon mais c’est pour imager), on peut même se moquer de l’action et acheter un produit financier dérivé ayant une action comme sous-jacent. Par conséquent, on ne s’investit pas vraiment dans l’entreprise.

Quand on achète une action, on devient propriétaire d’une partie de l’entreprise. On gagne aussi un droit d’assister aux assemblées générales et même un droit de vote et donc, même si en tant que petit porteurs nos voix sont infimes on à un « certain pouvoir » sur les décisions de l’entreprise. On est plus impliqué, on est plus investi. C’est pour quoi pour moi, dans ce cas, on peut vraiment dire qu’on investit véritablement en bourse.

La spéculation, quant à elle, c’est l’achat pour la revente uniquement. On pourrait même à la limite se moquer de savoir qu’on achète des carottes ou des navets, l’important étant d’acheter peu cher pour revendre plus cher peu de temps après. Ce n’est pas, à mon sens un véritable investissement.

Investir ou spéculer, telle est la question

Choisir entre spéculer ou investir c’est avant tout choisir son horizon de placement. Court, moyen ou long terme.

Vous le savez si vous suivez l’évolution de mon PEA, j’ai fait quelques essais en ce qui concerne la spéculation. Et je me suis bien rendu compte qu’avoir 2 horizons de placement différents avec un même portefeuille n’est vraiment pas une bonne chose, même dans le cadre de tests. Cependant, quand une opportunité se présente, je ne suis pas complètement fermé :p

Spéculer me plait. Je n’ai malheureusement pas suffisamment de temps à y consacrer pour le moment. Donc je reste sur un horizon de placement à long terme avec mon PEA (même si je pense encore tester quelques trucs à l’avenir). Seulement, comme j’ai suivi des formations boursières, je compte bien me remettre à la spéculation de manière plus sérieuse le moment venu. Quand je serai prêt et plus disponible j’ouvrirai un autre compte titre spécialement pour cette stratégie.

Je pense malgré tout que pour un néophyte il est nécessaire de faire un choix pour son premier portefeuille (et non ouvrir 2 comptes pour débuter en bourse). Et pour cela, ne cherchez pas la réponse auprès des autres. Vous devez découvrir vous même quel horizon de placement est le meilleur et le plus adapté pour vous. Cela dépendra des vos compétences et du temps que vous avez à consacrer à la bourse, entre autre…

Si vous êtes quelqu’un de réactif, que vous connaissez déjà bien le fonctionnement de la bourse, que vous aimez décortiquer des graphiques et que vous avez beaucoup de temps à y consacrer, alors la spéculation peut vous convenir.

Si vous aimez étudier les chiffres des sociétés. Si vous aimez vous intéresser aux projets de ces sociétés et à leur perspective de développement. Si vous aimez pariez sur l’avenir. Alors le long terme est sûrement le mieux pour vous.

 
 

Avant, je pensais qu’il fallait choisir soit l’un ou soit l’autre mais en fait, faire le choix du long terme pour un portefeuille ne veut pas dire qu’on ne peut pas adopter le court terme avec un autre portefeuille histoire. Ces deux stratégies différentes pourraient même en fait faire partie d’une seule et même stratégie.

Investir et spéculer ne sont pas deux opposés

Vous avez donc le choix entre le noir ou le blanc… à moins que vous ne préfériez le gris.

Si vous investissez sur le long terme, vous pouvez aussi avoir un portefeuille court terme moins important, en parallèle, pour booster votre rendement général lorsque vous en avez le temps (C’est ce que j’aimerais pouvoir faire personnellement…).

Bourse : Long terme ou spéculation ?

Vous pouvez donc vous affranchir de ce choix entre spéculation et investissement long terme en possédant un portefeuille réservé à vos investissements long terme et un portefeuille spécialement destiné à la spéculation! Mais ne le faites que si vous pouvez y consacrer le temps nécessaire.

Si vous le faites vous aurez donc la possibilité d’investir vos plus-values, vos gains rapides en court terme (ou moyen terme selon votre disponibilité) dans le capital de votre portefeuille long terme censé être moins risqué. Vous pouvez aussi faire le choix de réinvestir une part plus ou moins grande de vos plus-values dans votre porte-feuilles court terme pour renforcer vos positions ou alors vous permettre de prendre des positions plus importantes.

Les dividendes perçus par votre porte-feuille long terme, peuvent être quant à eux placés dans le porte-feuille court terme afin de renforcer des positions ou en prendre de plus importantes qui vous permettront d’engendrer de plus fortes plus-values dont une partie ré-alimentera vos placements à long terme.

Le but est de générer de la plus-value à sécuriser dans des placements moins risqués mais qui génèrent malgré tout des revenus. En fonction de votre gout du risque vous pouvez choisir de plutôt renforcer le porte-feuille court terme. Dans ce cas vous vous « rapprocher » plus de la spéculation. A l’inverse, vous pouvez choisir d’avoir un porte-feuille long terme plus fort et dans ce cas vous êtes plus proche de l’investissement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ecoseb 159 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine