Magazine

DEUSSE La légende de Bart

Publié le 14 avril 2017 par 7bd @7BD
DEUSSE la légende BartBD éditions Titre: DEUSSE la légende Auteur : Julien Bartolo alias Bart Editeur : BartBD Editions Année : 2016 Pages : 56
Résumé :
Deusse est le magna d’un des plus grands réseaux de distribution de drogue, il est à la foi craint et admiré par la « profession » mais à ce jour rien de l’arrête et cela l’ennui. C’était sans compter sur des jeunes newbies qui souhaitent instaurer un réseau d’une nouvelle drogue sur les territoires de Deusse, et ils seront chapotés par la concurrente Paz de celui-ci pour le détrôner. Deusse voit là un nouveau défi pour s’affirmer en leader incontestable du métier. Un deuxième volet intitulé « spéciale origine » raconte l’origine du surnom « Deusse » et de la naissance de la légende.
Mon avis :
Voilà une découverte surprenante. Un French Comix sur le monde des dealers et du Gangsta version hardcore sans tabou. Bref totalement décalé en regard des grosses productions actuelles. Julien Bartolo dit Bart a pris donc le choix de s’autoéditer, ce qui se comprend en regard du sujet.  

DEUSSE la légende BartBD éditions page 8

page 8

Le dessin, les effets, le style :
Le dessin de Bart est d’un trait épais, vif, hargneux mais aussi prononcé en rondeur collant bien au thème abordé. On sent parfois la « précipitation » si j’ose dire, notamment sur les dimensions parfois disproportionnées dans les perspectives vis-à-vis des personnages (qui les boudine un peu) mais on pardonnera ces erreurs tellement le sujet est original et marginal !
Le travail d’aplat de noir et blanc est très bien réalisé et très agréable. Le choix du monochrome est judicieux car il aurait été difficile d’apposer des couleurs sans rompre cette ambiance « gangsta-deal » véhiculée tout au long du récit et malgré tout la BD reste bien lumineuse.
Les effets, hormis les perspectives, sont peu nombreux et l’élégance des tâches noires et blanches fait presque tout.
Certaines scènes peuvent paraître choquantes et violentes, mais après réflexion elles restent acceptables et mesurées. D'autres BD sont bien plus gores et ou sexistes que celle-ci.
Le style rappelle aussi beaucoup les BD des années 70-80  

DEUSSE la légende BartBD éditions page 27

Page 27

Le scénario, le découpage : 
Le scénario peut ressembler à celui d’un polar contemporain de série B… mais quelques détails donnent beaucoup de charme à l’histoire.
Dans un premier temps, j’ai beaucoup apprécié l’analyse rationnelle et pseudo-économique apportée en regard du trafic des drogues, à travers le personnage du neveu de Deusse, qui ne pense que bizness et rentabilité, et vit avec son temps. A contrario, le charme vient aussi du fait que notre anti-héros semble lui réfractaire au progrès, et parait complètement dépassé. On assiste ainsi à des passages pleins d’humour lourd mais pas dénoués de sens tout comme cette séquence dans le fastfood, où l’on peut voir Deusse s’acharner sur la technologie qui le dépasse puis son neveu prendre le relai pour arrêter les dégâts… bref une belle satire de la société ou l’on « modernise » à outrance, mais qui finalement ne s’accorde pas pour toutes les générations et créée peut être plus de problématique que l’idée initiale… Enfin bon, Deusse finit quand même par se régaler de la mal bouffe… qui au passage est comparée à de la drogue avec le nom des burgers (y a t'il des effets de dépendance possibles ?) La morale de cette première histoire reste que souvent les bonnes vieilles méthodes restent les meilleurs…
La seconde histoire intitulée "spéciale origine" est certainement en hommage aux Stranges de l’époque. Elle raconte la naissance du surnom « Deusse » et de sa légende. Un petit régal. Deusse est donc le super-héros anti héros de la dope…
Les dialogues sont évidemment crus, parfois extrêmement vulgaires et dénoués de tabous… Bref à ne pas mettre dans toutes les mains.
Le découpage est vif et intensif, variant les tailles de cases et saccadant leurs nombres entre 2 à 4 en moyenne. Le rythme excessif est ainsi donné.

DEUSSE la légende BartBD éditions page 28

Page 28

En final, ce comix est une surprise peu banale dans le monde de la BD indépendante et des fanzines auto-produits. Un bon moment de lecture si vous n'avez pas peur des sujets "qui poutrent" et des dialogues graveleux. Ce comix est disponible sur le site de l'auteur www.bartbd.com
Ciao Yann
Inscrivez vous à notre newsletter :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


7bd 6415 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte