Magazine Culture

Une histoire de la capitale du Maroc racontée par RABAT elle-même.

Par Citoyenhmida

Il fallait une sacrée imagination pour trouver l'astuce consistant à raconter l'histoire millénaire de la ville de Rabat en utilisant le style direct et la première personne su singulier, le narrateur de cette "histoire" étant la ville de Rabat elle-même.

Xavier COUPLET, architecte, urbaniste et économiste, a osé le pari dans son petit ouvrage intitulé " RABAT - Comment je suis devenue capitale" paru en 2011 chez les éditions MARSAM.

Une histoire de la capitale du Maroc racontée par RABAT elle-même.

En une bonne centaine de pages, rédigées dans un style très fluide, l'auteur balaie l'histoire de l'actuelle capitale administrative et politique du Maroc, depuis les phéniciens qui ont installé leurs premiers comptoirs sur les bords du Bouregreg jusqu'au XXème siècle où Rabat a été enfin choisie comme capitale du pays.

Au fil des pages, on apprend pourquoi la ville de Rabat semble tourner le dos à la mer, contrairement à la plupart des anciennes cités construite le long de la côte atlantique. En effet, il faut remonter Yacoub Al Mansour pour comperndre ce mystère urbanistique.

Rabat a par ailleurs souffert dans sa chair, dans son développement et dans son épanouissement durant la dynastie des " mérinides " qui lui ont préféré d'une part sa voisine SALE et d'autre part FEZ, où ils ont construit de très belles médersas qui font aujourd'hui encore partie du patrimoine de ces deux villes.

L'histoire de la capitale ne pouvait pas faire l'impasse sur sa période " corsaire " après l'arrivée des "morisques" expulsés d'Espagne : cette période trouble est très bien traitée par l'auteur, avec moult détails.

Rabat continue son histoire, toujours à la première personne, et c'est tellement bien réussi que le lecteur fini par y croire, notamment quand Xavier COUPLET écrit à la dernière page de son livre ces mots attrinués à Rabat : " Pourtant, officiellement, je ne suis toujours qu'un centre administratif provisoire! Vous vous renez compte du ridicule? Rabat, centr administratif provisoire".

Finalement, ce sera Mohamed Ben Youssef, futur Mohamed V, qui officiliasera le statut de capitale de Rabat en terminant ses premières lettres par ces mots : "Fait dans la capitale, Rabat..."

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur Rabat et son histoire, Savier COUPLET propose une bibliographie intéressante.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 924 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines