Magazine Culture

Cinéma : Ghost in the Shell, la critique

Publié le 14 avril 2017 par Framboise32

Cinéma : Ghost in the Shell, la critique

Film réalisé par Rupert Sanders et Neil Smith avec Takeshi Kitano , Scarlett Johansson,  Pilou Asbæk, Michael Pitt, Sam Riley, Juliette Binoche, Kaori Momoi, Chin Han, Danusia Samal, Lasarus Ratuere, Yutaka Izumihara

Synopsis du manga : L’agent Motoko Kusanagi fait partie de la Section 9, force spéciale de la police. C’est une femme cyborg dotée d’un Ghost, un esprit humain.  Un mystérieux cyberpirate pénètre les réseaux informatiques les mieux protégés. Kusanagi et son équipe partent à sa recherche. Ils suspectent le ministre des affaires étrangères…

Le film est sorti le 29 mars 2017.  Il est distribué par Paramount Pictures France. La BA et quelques infos  ici

Ghost in the shell est un remake du film d’animation devenu culte réalisé par Mamoru Oshii, adaptation du manga éponyme de Masamune Shirow. L’annonce du  remake a effrayé les fans. Une polémique a tout de suite eu lieu reprochant le choix de confier le rôle principal à une actrice américaine alors que les principaux personnages sont originellement typés japonais. Sans parler du choix du réalisateur britannique  Rupert Sanders (Blanche-Neige et le chasseur).

Rupert Sanders a su garder l’esprit du film d’animation allant jusqu’à reproduire certaines scènes. Il a travaillé autant le visuel, l’esthétisme autant que le scénario. Ghost in the shell est un « beau » film avec des effets spéciaux réussis. Le  souci est qu’on est complètement détaché du film, au point de ne rien ressentir. C’est un spectacle agréable c’est tout

L’héroïne, la Major Mira Killian, est interprétée par Scarlett Johansson, magnifique.

Ghost in the shell est un blockbuster à l’esthétisme soigné. Les fans du manga vont avoir du mal, pour les autres, il s’agit de découvrir un film de science fiction visuellement magnifique


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 23767 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine