Magazine Culture

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 15.

Publié le 14 avril 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Designated Survivor // Saison 1. Episode 15. One Hundred Days.


Ce nouvel épisode de Designated Survivor était plutôt simpliste dans son ensemble, mais pas dans le mauvais sens du terme. En effet, il finit par être l’un des épisodes les plus efficaces de la saison. Ce qui s’avère être assez rassurant finalement. Kirkman est le Président, pas un agent du FBI qui tue tout ce qui bouge ici et là afin de sauver sa peau. L’épisode commence sur une conférence de presse donnée par Kirkman dans laquelle il demande aux journalistes (et le pays finalement) de lui donner une chance. Il a eu du mal à reconstruire le gouvernement après la tragédie qui a affecté le pays. Mais Kirkman veut maintenant que les gens lui donne une chance de faire ce qu’il peut pour donner un nouvel élan au pays. Designated Survivor décide de se concentrer sur la politique dans cet épisode, ce qui dans un sens est une bonne idée puisque c’est un élément qui lui réussi beaucoup ici. C’est un épisode qui change un peu de ce que l’on a pu voir précédemment dans la saison et ce changement il est clairement le bienvenu. Pour autant, la politique dans Designated Survivor reste simple. La série utilise des mots simples et décide de dire les choses de façon claire. Ce qui est justement ici intéressant, c’est tout ça, c’est que l’on ne cherche pas à nous perdre dans des ressors narratifs qui n’ont aucun sens. Designated Survivor reste terre à terre pour le meilleur.

Bien entendu, rien ne dit qu’à un moment donné Designated Survivor ne va pas se heurter à de vrais problèmes. Le fait que la série comprenne qu’elle a eu du mal à faire certaines choses, elle a alors réussi à rendre le tout bien plus passionnant, bien moins creux que cela n’aurait pu l’être. Kirkman veut reconstruire l’Amérique, sauf que ce n’est pas si facile que ça. A sa place, Kirkman est désormais un homme politique qui mérite sa place. Il a prouvé qu’il n’avait pas à rougir des autres et qu’au contraire il pourrait faire un bon Président des Etats-Unis. Sur le plan de la conspiration, il y a quelque évolution également. Chuck traque Claudine Poyet grâce à une empreinte photographiée (je ne sais pas si cela est vraiment plausible et je m’en fous un peu, c’est déjà intelligent de penser que cela pourrait être réel) qui s’avère être celle de Brooke Mathison. Pour un groupe qui a réussi à tuer presque tous les membres du gouvernement sauf Kirkman, je trouve que ces gars ne sont pas très efficaces dans leur boulot. L’organisation de Brooke décide de faire sauter l’appartement de Chuck, sauf que Chuck et Hannah. Finalement, Designated Survivor parvient à faire des choses intéressantes dans un épisode plus politique que conspirationniste.

Note : 8.5/10. En bref, un solide épisode de Designated Survivor.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte