Magazine Culture

The Fallen Angels : Madilyn et Matthew, Priincess Ramera Cassi

Par Les Griffonneuses
Bonjour tout le monde !Ayant beaucoup eu le temps de lire ces derniers temps, les chroniques s'enchaînent et ne se ressemblent pas, sauf à dire que j'ai adoré toutes mes dernières lectures ! Lumière sur ce service presse pour lequel je remercie chaleureusement l'auteure pour sa confiance !L'histoire:Maddie est une jeune adulte brisée par un sombre passé qu'elle porte sur ses épaules quotidiennement depuis plus de dix-sept mois et qui la ronge de culpabilité. Lorsqu'elle emménage avec sa cousine aux États-Unis, elle sait déjà qu'elle ne pourra jamais reprendre sa vie d'avant, bien que Abby fasse tout pour.Cette dernière, membre d'un groupe de rock, va présenter Maddie à ses amis, qui sont devenus sa famille au cours des dernières années. Elle espère que l'énergie fraternelle, affectueuse et sans faille des quatre garçons suffira à redonner envie de vivre à sa cousine qui ne semble plus être qu'une coquille vide, elle est une Fallen Angel...The Fallen Angels : Madilyn et Matthew, Priincess Ramera CassiMon avis:Romance auto-éditée, vous auriez tort de ne pas vous arrêter tellement cette histoire est bien écrite et prend aux tripes.Le passé de Maddie reste mystérieux y compris pour le lecteur pendant un temps qui m'a paru infini, si bien que je me sentais autant perdu que Matthew, qui sentait la jeune fille lui échapper sans qu'il puisse rien faire pour la retenir...Les émotions puissantes sont le fil conducteur de cette histoire. Alternant entre les points de vue de Maddie et de Matthew, tous deux traînent des casseroles qui n'attendent que la bonne personne guérir même si Matthew s'en rendra compte plus vite que Maddie.Les émotions, positives ou négatives mais toujours bouleversantes, sont omniprésentes et donnent une profondeur extraordinaire à cette histoire qui en est, par moment, trop écrasante tellement le lecteur s'implique dans ce qu'il lit. Pour éviter la dépression, je vous conseille de lire cette histoire avec un verre de jus de fruit en plein soleil. Surtout, évitez les jours de pluie ! ^^Centré sur l'histoire entre tous ses personnages, l'auteure développe des liens familiaux et fraternels bien plus puissants que ce que le sang peut faire, force de sentiments qui peut tout réparer, même les failles qui semblent définitives. L'amitié et l'amour indéfectible qui découle de cette bande joyeuse est aussi touchante que les moments difficiles, ce qui fait, heureusement, que l'histoire n'est pas trop noire. Au contraire, elle véhicule un superbe message d'espoir qui incite inlassablement le lecteur à poursuivre sa lecture.Quelques points négatifs toutefois : les tournures de phrases sont parfois un peu bizarres avec un mot à la place d'un autre mais on pardonne sans difficulté à cette auteure auto-éditée qui a écrit un roman d'une telle qualité. Je souligne également ce qui me semble, à défaut d'être une incohérence, un petit manque :  les parents d'Abby semblent également être un sujet tabou pour les deux cousines tandis qu'aucune explication ne vient, une fois le passé dévastateur de Maddie dévoilé. Dommage, j'aurai bien aimé savoir.Un grand bravo et encore merci pour cette lecture qui m'a emporté dans des sentiments bouleversants.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 1859 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines