Magazine Santé

OBÉSITÉ : 3 principes pour l'éviter en famille – Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics

Publié le 17 avril 2017 par Santelog @santelog

Cuisiner des repas familiaux, fermer la télévision pendant les repas et respecter une certaine régularité dans les horaires de repas, voilà 3 mesures simples qui peuvent éviter le surpoids et l'obésité à toute la famille, rappelle cette étude de l'Ohio State University. Ces chercheurs démontrent, dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics que les personnes qui ne regardent pas la télévision en mangeant et qui préfèrent la cuisine maison ont un risque significativement réduit de prendre du poids.

OBÉSITÉ : 3 principes pour l'éviter en famille – Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics
Des résultats déjà démontrés par de précédentes études : comme cette étude de de la Harvard School of Public Health qui montre que cuisiner et prendre ses repas à la maison permet de prévenir le risque de diabète de type 2 et d'obésité, et bien d'autres recherches*. Fermer la télévision aussi, cf cette étude qui montre que chaque heure de télévision en plus, c'est le début du surpoids pour les enfants ou cette autre recherche qui déconseille la télévision aux femmes enceintes, au risque de prendre aussi trop de poids.

C'est une large étude menée sur les données de 12.842 ayant répondu à l'Enquête d'évaluation 2012 Medicaid de l'Ohio, et déclaré manger au moins un repas familial dans la semaine précédant l'étude. L'obésité a été définie comme caractérisée par un IMC>30, calculé à partir des mesures de taille et de poids auto-déclarées.

-Plus de la moitié des participants déclarent consommer des repas familiaux la plupart du temps,

-13% plusieurs fois par semaine.

-Un tiers des participants étaient obèses.

-Environ un tiers regardait la télévision ou des vidéos la plupart du temps pendant le repas,

-36% ne regardaient jamais la télévision ou des vidéos pendant le repas.

-62% consomment des repas faits maison.

Les chercheurs ont pris en compte les différents facteurs de confusion possibles (l'emploi, le statut marital, l'ethnie, le niveau d'études et l'âge pour leur analyse qui montre que :

-la fréquence des repas en famille n'est pas associée au risque d'obésité : ceux qui avaient pris leur repas en famille 6 à 7 jours par semaine ont le même niveau de risque d'obésité que ceux dont ce n'est le cas qu'une ou 2 fois par semaine ;

-les participants ne regardant jamais la télévision (ou des vidéos) pendant les repas présentent un risque réduit de 37% par rapport à ceux dont c'est l'habitude et quelle que soit la fréquence des repas familiaux. -Les adultes dont les repas familiaux étaient faits maison ont un risque réduit de 26% d'obésité.

Enfin, si la fréquence des repas pris en famille semble peu impactante, on peut penser compte-tenu de l'impact de la cuisine faite maison et du partage du repas en famille sans télévision, que les horaires et la régularité des repas pris en famille ont également un rôle à jouer dans la prévention de l'obésité. Bref, il faut mieux cuisiner ses propres repas et prendre le temps de se retrouver et de les consommer en famille, également pour réduire son risque d'obésité. La fréquence à laquelle vous mangez des repas familiaux n'est pas forcément le facteur le plus important, précise le Dr Rachel Tumin, ce que vous faites pendant ces repas importe tout autant. L'étude incite à réfléchir à la manière de préparer et de profiter des repas et à finalement reprendre le temps et à redécouvrir le plaisir de manger .

Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics April 2017 DOI: 10.1016/j.jand.2017.01.009 Television, Home-Cooked Meals, and Family Meal Frequency: Associations with Adult Obesity

OBÉSITÉ : 3 principes pour l'éviter en famille – Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics
Lire aussi:
Fibromyalgie blog

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine