Magazine Humeur

Budapest, ville thermale

Publié le 17 avril 2017 par Homer62 @homer62
C'est donc après déjeuner que nous avons visité le Parlement: en effet, impossible d'avoir une visite en Français avant. Du coup, on ne s'est pas trop éloignés et avons déjeuné dans la plus proche brasserie. A noter, les prix des repas en Hongrie sont de 30 à 50% moins chers qu'en France. J'attaquais donc mon séjour avec un Goulash, et ma compagne avec un poulet au Paprika.Budapest, ville thermalePuis, après la visite du Parlement, nous avons déambulé en ville à la découverte des secrets de Budapest. Les stigmates du passé jaillissent sur les murs. On se projette dans le temps. Le temps qui passe, évidemment, et nous avons décidé de profiter de la fin de journée pour aller aux thermes.De retour au Nord de la ville, nous avons été ébahi par la beauté du lieu, calme et reposant. 

Budapest, ville thermale

Les bains Szechenyi

Budapest, ville thermale

Le hall d'entrée, pour vous donner une idée du truc

 
Budapest, ville thermale

Alors, pour vous donner une idée de ce que sont ces thermes: imaginez aller prendre un bain d'eau chaude, stagnante, après des dizaines de personnes et en  compagnie de dizaines d'autres. Beurk. Bah pourtant, c'est comme ça. Les thermes se composent de plusieurs salles et de mini-bassins où s'agglutinent des gens, la plupart touristes. D'eau chaude, d'eau froide, ils passent de sauna en hammam et se retrouvent dans l'eau stagnante, sous les arcades à l'ancienne. Pas de photo pour moi puisque j'y étais pour me baigner. Là-bas, on peut acheter un billet de visite seule; on croise donc des gens qui prennent des photos. Sinon, on se retrouve d'abord dans un vestiaire où il faut se changer - oui, devant tout le monde, mais rassurez-vous, les garçons d'un côté et les filles de l'autre -. A l'extérieur, on peut accéder à une piscine plus traditionnelle. A 18° à l'extérieur, l'eau est à 38° et donc, on y est bien. 

Il faut quand même savoir qu'il y a plusieurs "bains publics" à Budapest. Les bains Gellert de l'autre côté de la ville semblaient un peu loin, aussi nous avons choisi ceux-ci. Mais le touriste a un grand choix... Ces eaux thermales sont réputées pour leurs vertus et leur efficacité sur les problèmes de peau, notamment. Mais le temps passe et il a fallu penser à rentrer. Donc, d'aller aussi dîner. A Budapest, il y a énormément de fast-food. Le Hongrois semble manger principalement des trucs vite-fait avant d'aller boire un verre dans les bars.

Budapest, ville thermale

On a trouvé une dizaine de restos rassemblés devant ce bâtiment, salle de spectacle à l'honneur de Liszt, le célèbre compositeur hongrois.

C'est avec difficulté que nous avons trouvé un restaurant, de style bistro. La plupart des brasseries comme nous les connaissons sont concentrées auprès des lieux touristiques sur les boulevards (rien autour du Parlement ou de la Place des Héros, pourtant). Après un rabattage en bonne et due forme, nous voilà assis à déguster une assiette de charcuterie traditionnelle, des crêpes à la hongroise, ou du chou farci.Notre logement étant situé en hypercentre, nous n'avons pas marché beaucoup avant de rentrer, remettant à demain notre tournée des chapelles !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Homer62 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte