Magazine Culture

Mon coup de coeur pour le 3ème tome de Close Up de Jane Devreaux

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Mon coup de coeur pour le 3ème tome de Close Up de Jane DevreauxSteve, le meilleur ami de Josh, n'est pas que le garçon que l'on croit, fêtard, hableur et amateur de tout ce qui porte jupon. Cette panoplie de coureur lui est très utile pour cacher des cicatrices profondes venues de son enfance. De plus le coeur de Steve est accroché à celle qu'il ne peut toucher, la petite amie de Josh, Marcy.
Alors quand celle-ci débarque chez lui en lui demandant de l'aide, il ne peut qu'aquiescer. Mais la demande de Marcy est troublante... et peut remettre en cause l'amitié des deux garçons. Comment Steve va-t-il garder son plus vieux pote tout en séduisant Marcy ? Est-ce que Marcy pourra adoucir les plaies de Steve et lui redonner confiance en lui ?
Les quatre héros vont murir et soigner par petites touches et beaucoup d'amour les blessures que des adultes inconséquents leur ont infligé.
Date de sortie :13 avril 2017Editeur : Hugo New RomancePrix: 14.50 eurosPages: 360 pages
Note:image host
Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Déborah et Marion des éditions Hugo New Romance pour m'avoir permis de lire ce dernier tome en SP
Mon avis : Dans les deux précédents tomes, j'étais très intriguée par le personnage de Steve Marchal car je pressentais que l'image que nous avions de lui n'était absolument pas celle qu'il était vraiment et je suis ravie après la lecture de ce dernier tome car j'ai tout simplement adoré Steve. C'est un personnage qui mérite amplement d'être connu et apprécié à sa juste valeur. De plus, Jane Devreaux a réussi le pari fou de me faire apprécier Marcy Shephard , que j'ai appris à véritablement connaître dans ce tome car je dois avouer que je ne portais pas dans mon coeur cette jeune fille. 
Steve Marchal est donc aux yeux de tous le queutard de service, celui qui emballe et jette sans aucun regret les jeunes femmes qu'il séduit. On a dans les précédents tomes une piètre opinion de lui même si on aperçoit quelques notes d'espoir le concernant. Nous sommes donc de retour au moment fatidique du bal de fin d'année où tout va se jouer pour Josh , Sandre , Steve et Marcy. C'était le point pivotant du précédent tome et nous nous étions ensuite attardés sur le couple phare de cette saga tout en ayant quelques nouvelles de Steve et de Marcy. Nous connaissions donc l'aboutissement final mais nous n'avions pas conscience du chemin emprunté par les protagonistes pour y parvenir. J'ai donc adoré découvrir Steve sous un nouveau jour . En effet, on le découvre dans son intimité et dans le garage qu'il a transformé en lieu de vie. De ce fait Steve a une certaine indépendance puisque sa mère Rebecca vit avec son beau père Julian. Dans les relations familiales tout comme dans les relations intimes avec les filles qui sont de passage dans sa vie , on sent que Steve met un distance entre elles et lui. Il ne s'agit pas de tomber dans le sentimentalisme et ses relations familiales sont assez tendues dirons nous. Même si son beau père est adorable, il ne peut s'empêcher de lui envoyer des piques . Il n'a que très peu de relations avec son père biologique Frank qu'il retrouvera au Mexique pour des vacances d'été. Ainsi , nous avons un Steve détaché , qui semble vivre dans le j'en foutisme le plus total mais cela n'est qu'une illusion qu'il donne à voir aux yeux des autres.
En effet, Steve a à coeur l'image que les autres ont de lui et ce qui est assez ironique est le fait qu'il renvoie cette image assez négative de lui alors qu'au fond, il souffre. Il a cette fibre artistique qui aime s'exprimer dans les sculptures qu'il fait à l'aide d'objets trouvés dans les décharges. Il aime reconstruire le corps humain en métal et y passer des heures. Mais ce que l'on ne sait pas c'est qu'il a de profondes cicatrices qui l'empêche d'aller de l'avant et qui le pousse donc à s'enfoncer dans le rôle auquel il se cantonne. Ses sentiments pour Marcy sont sincères et on apprend aussi qu'ils ne datent pas d'hier. Son histoire avec Lucy n'était pas satisfaisante émotionnellement parlant. Cette dernière a certes pu continuer de s'offrir à lui sexuellement parlant mais au niveau sentiments, on est loin du compte. Que ce soit ses amis Josh ou Boby , ou même ses parents, tous ont une fausse idée de Steve. J'ai donc adoré le découvrir ramant pour obtenir l'attention de Marcy. Nous savons pourquoi elle a décidé de se rapprocher de lui mais au fil des pages, on découvrira qu'il va s'ouvrir à elle et être avec elle le vrai Steve et non l'abruti de service qui n'obéit qu'à son pénis. C'est donc très intéressant de le voir évoluer aux côtés de Marcy. Au final , quand il aime , il ne ménage pas ses efforts mais pourra t-il n'être qu'une homme de substitution? Saura t-il se montrer digne de Marcy? Pourra t-il s'ouvrir aux autres sur ses blessures secrètes? Verra t-on le vrai visage de Steve?
Parlons à présent de Marcy Shepardqui m'avait fortement agacée dans les deux précédents tomes. A mes yeux , elle n'était qu'une grenouille de bénitier insipide et capricieuse et j'avoue m'être complètement trompée à son sujet. Jane Devreaux a réussi le pari fou de me faire apprécier ce personnage alors que ce n'était pas gagné d'avance. Dans ce 3ème tome, c'est comme si nous la découvrions enfin. Il est vrai que dans les tomes précédents, nous n'avions aucun chapitre écrit de son point de vue ce qui fait que nous avions un avis biaisé à son égard. Nous ne voyions d'elle que ce que les autres personnages percevaient. Et tout comme pour Steve, nous nous sommes bien fait berner. Marcy est un personnage qui va également vivre une sacrée évolution au fil des pages et des années. Ce que je n'avais pas saisi est la pression familiale qu'elle subissait. On la pensait dévouer à sa famille mais en fait quand on creuse, on découvre qu'elle s'est elle même mis ces responsabilités sur le dos. Nous savions qu'elle faisait très attention au bien être de Tara sa petite soeur mais jamais je n'aurais pu imaginer les raisons précises. Ici , nous apprenons à connaître Lynda Shephard , la mère de Marcy, qui joue elle aussi un rôle devant les autres et seule sa fille aînée connait l'ampleur des dégâts. Nous avions aussi une image assez négative de son père mais nous n'avions pas toutes les données en main. Et c'est ce point là qui nous permet d'enfin apprécier à sa juste valeur. Marcy est tout simplement une jeune femme qui s'est perdue en route en tenant à tout prix à conserver l'image de la famille parfaite.
Et si Steve était le seul à être franc avec elle. Dans les premières pages, nous avons aussi un peu pitié de la jeune fille car elle s'accroche à une illusion et à une histoire d'amour soit disant parfaite avec Josh. Ces deux là ne sont pas faits pour être ensemble et il lui faudra ouvrir les yeux pour entrevoir la dure vérité. Marcy s'est aussi bercée d'illusions en ce qui concerne la sexualité et la religion. Comme je le disais au début de ma chronique, à mes yeux Marcy était l'archétype de la jeune lycéenne américaine qui souhaite rester pieuse et pure jusqu'au mariage . Elle vénérait une sorte de culte au révérend Clark mais dans ce tome, l'homme d'église va apporter un nouveau regard sur le situation et faire en sorte que Marcy soit moins rigide. Elle souffre aussi du fait qu'elle soit un exemple à suivre pour le groupe dans lequel elle est très active. Ce groupe de parole voyait la sexualité comme un sujet tabou mais ils ont tous fait fausse route depuis le début. Marcy sort donc grandie de ce nouveau tome car on la voit évoluer et s'ouvrir aux autres mais surtout à Steve. Elle va perdre bien des repères que ce soit sur le plan amical ou sur le plan sexuel. Steve va mettre en route une initiation en espérant qu'elle ouvre les yeux et qu'elle comprenne qu'il est vraiment là pour elle. Steve et Marcy c'est le couple le plus improbable de la saga et pourtant c'est un vrai régal de les voir lutter contre leur sentiment, le regard des autres mais aussi leur jugement. Dans l'intimité, les secrets vont voler en éclat et on espère qu'ils sauront trouver une oreille attentive. Marcy pourra t-elle oublier Josh ? Quelle sera l'évolution de sa relation avec Steve? Le poids familial cessera t-il enfin de peser sur ses frêles épaules?
Bref, le 3ème tome de Close Up est sans conteste un coup de coeur. J'attendais énormément de choses de ce tome consacré à un personnage atypique et Jane Devreaux est allée au delà de mes attentes et mes espérances en nous proposant un nouveau regard sur deux personnages clés qui n'étaient pas forcément appréciés à leur juste valeur. Si vous n'avez pas encore lu la saga Close Up , je ne saurais que vous la recommander car c'est une romance Young Adult qui saura vous faire passer un très bon moment de lecture.
Pour commander ces romans, cliquez ci dessous

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 24873 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines