Magazine Cinéma

[Test Blu-ray] Premier Contact

Par Wolvy128 @Wolvy128

[Test Blu-ray] Premier ContactLE FILM

Synopsis:

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks (Amy Adams) afin de tenter de comprendre leurs intentions. Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Casting:

Réalisatrice – Denis Villeneuve.
Acteurs & Actrices – Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker, Michael Stuhlbarg…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Extrait de ma critique du 08/12/2016.

Après les excellents Prisoners, Enemy et Sicario, et juste avant Blade Runner 2049 l’an prochain, Denis Villeneuve s’essaye cette année à la science-fiction avec Premier Contact (Arrival en VO). Une première incursion dans le genre plutôt réussie en ce qui le concerne puisque si le script laisse clairement à désirer dans la seconde moitié du film, la mise en scène du réalisateur canadien est, quant à elle, une nouvelle fois irréprochable. Élégante et majestueuse, elle se départ brillamment de certaines références évidentes (2001 – L’Odyssée de l’Espace et Rencontres du Troisième Type, notamment) pour conférer au long-métrage son identité propre. Une identité propre qui passe également par l’incroyable atmosphère – tantôt pesante, tantôt émouvante – que le film dégage pendant près de 2 heures. Pas étrangère à cette atmosphère étouffante, la composition musicale de Jóhann Jóhannsson renforce joliment les sensations que le cinéaste cherche à procurer. Alors que d’un point de vue purement émotionnel, le superbe morceau On the Nature of Daylight, de Max Richter (qui fait actuellement des merveilles dans la série The Leftovers), suscite instantanément une profonde mélancolie, aussi belle que dévastatrice.

Aux nombreuses qualités formelles du film s’ajoute par contre un scénario relativement inégal. Sans quoi le statut de chef d’œuvre, que l’on peut lire dans certaines critiques, n’aurait vraiment pas été usurpé. Ainsi, dans sa première heure, Premier Contact se révèle passionnant dans sa manière d’aborder la rencontre avec un peuple extraterrestre par le prisme de la communication, et plus particulièrement du langage. Rigoureux dans son approche linguistique, le long-métrage offre un vrai parti pris de science-fiction. Malheureusement, la deuxième heure se laisse aller à une pirouette scénaristique malvenue pour résoudre son intrigue. Non seulement celle-ci discrédite complètement l’aspect scientifique mis en avant dans toute la première partie du récit, mais elle rend aussi caduque l’ouverture du film. Pour des raisons que je n’évoquerais pas ici (au risque de spoiler), il est en effet techniquement impossible pour l’héroïne de voir ce qu’elle voit à ce moment-là de l’histoire. Le montage est donc au mieux trompeur, au pire assez malhonnête. Paradoxalement, c’est aussi pourtant de ce ressort narratif un peu facile que naissent les plus grandes émotions du long-métrage, il n’a donc pas que des conséquences négatives. Enfin, côté casting, Amy Adams affiche une belle subtilité dans son jeu, soutenu ici par un Jeremy Renner tout en retenue.

[Test Blu-ray] Premier Contact

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 7.1 : Anglais / DTS-HD Master 5.1 : Français, Italien.
Image – 1080p HD / 2.39:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais.
Durée – 116 minutes.

Bonus

  • Comprendre « Premier Contact ».
  • La BO.
  • La Conception Sonore.
  • Le Processus du Montage.
  • Principes du Temps, de la Mémoire & du Langage.

Éditeur – Sony Pictures Home Entertainment.

Avis:

Que dire sur le Blu-ray du film Premier Contact si ce n’est que l’on a affaire à un master assez exceptionnel. L’image bénéficie effectivement d’une définition éclatante et de solides contrastes. Sur le plan sonore, Sony nous gratifie une nouvelle fois de pistes HD précises et immersives, autant pour la VO que pour la VF. Un point sur lequel les autres éditeurs feraient bien de commencer à s’aligner dans l’optique de satisfaire les amateurs de version française. Enfin, au niveau des suppléments, le disque propose 5 modules abordant des aspects, techniques ou non, directement responsables de la réussite du film. Tous méritent le coup d’œil mais les reportages sur la dimension sonore du long-métrage s’avèrent particulièrement fascinants. En définitive, avec Premier Contact, Sony délivre donc un Blu-ray techniquement irréprochable et généreux en bonus. De quoi prolonger significativement l’expérience de visionnage !

Disponible à partir du 5 avril 2017 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 4K (Belgique).



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wolvy128 9841 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines