Magazine Culture

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 16.

Publié le 18 avril 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Designated Survivor // Saison 1. Episode 16. Party Lines.


En donnant un peu plus d’intérêt et de sens à la partie politique de Designated Survivor, cette dernière ne s’en sort pas trop mal. Bowman de son côté fait un bon méchant pour la série. Mark Deklin s’en sort plutôt bien dans le rôle, mais l’épisode en lui même est loin d’être exceptionnel. Le conflit avec Bowman est plus que simpliste, ce qui est à mon sens un peu décevant. La série aurait pu complexifier légèrement les choses mais elle ne semble pas vouloir trop se prendre la tête. Du coup, le résultat c’est que Designated Survivor a un peu de mal à aller de l’avant par moment. La série cherche à côté à faire passer des messages politiques. Ici, c’est celui du contrôle des armes. Quand on touche au 2e amendement de la constitution américaine, il faut avoir les épaules solides et Kirkman tente d’être à contre courant à sa façon. La série ne cherche cependant jamais à creuser pourquoi cette loi pourrait vraiment changer les choses et apporter un truc différent au pays. On sent que le sujet est juste là car c’est un sujet parfait pour une série comme celle-ci (et toutes les séries politiques en générale). Le sujet du port d’arme est quelque chose qui traine depuis plusieurs années au Etats-Unis, notamment lors des dernières élections où Donald Trump a défendu bec et ongles l’amendement. Il y a de belles choses à faire avec Designated Survivor mais la série reste encore un peu en dessous de tout ce dont elle est réellement capable.

Kirkman en lui-même s’est vraiment trouvé quelqu’un, un bras droit intéressant. Introduit réellement dans l’épisode précédent, Designated Survivor en fait encore un sacré bon usage. Le vote en lui-même aurait pu être un moment important dans l’épisode et créer une vraie tension sauf que là aussi Designated Survivor semble faire les choses à moitié. On ne se sent pas impliqués dans ce que Kirkman cherche à faire alors que cela devrait être l’inverse. Du coup, Designated Survivor se laisse un peu portée dans cet épisode se reposant sur le sujet qui a beau être suffisamment fort pour parler l’épisode, ce n’est pas vraiment exceptionnel non plus. Car le développement n’est pas suffisant et que les scénaristes ont préféré un truc légèrement superficiel alors que l’inverse aurait été beaucoup plus logique. Cette histoire de groupe militaire privé impliqué dans la conspiration laisse entrevoir des pistes pour la suite de la saison. Bien entendu, je me demande si les actes prévus dans ces vidéos (la destruction de la statue de la Liberté, d’un pont, etc.) vont se réaliser ou bien si Designated Survivor ne va pas aller au bout. Ce serait intéressant de créer une menace terroriste encore plus omniprésente que l’on a pu le voir par le passé. Si l’épisode reste rassurant, il ne creuse pas suffisamment et c’est bien là le problème.

Note : 5/10. En bref, un épisode décevant.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte