Magazine Médias

Candidats à la présidentielle et réseaux sociaux

Publié le 24 avril 2017 par Iprotego @iProtego

Notre article habituellement rédigé et posté le mercredi est exceptionnellement avancé à ce lundi 24 avril car nous souhaitions vous parler d’un sujet particulièrement d’actualité : les élections présidentielles 2017. Mais rassurez-vous, on ne va pas se lancer dans un débat ou vous demander pour qui vous avez voté ! On reste sur notre thématique web en vous proposant de découvrir en quelques lignes la présence sur 3 des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Youtube) des 5 principaux candidats à la présidentielle (Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon).

Candidats à la présidentielle et réseaux sociaux

Sujet des réseaux sociaux

Tout d’abord, de qui a-t-on le plus parlé sur les réseaux sociaux ? Il s’agit sans conteste de François Fillon (35% des parts de voix sur les réseaux sociaux) qui d’ailleurs réunit un grand nombre de twittos engagés (comptes twitter qui retweetent). Un résultat en grande partie motivé par les commentaires autour du buzz du Pénélope Gate, mais pas seulement. On a, en termes de sujet sur les réseaux sociaux, en deuxième position Emmanuel Macron (29,04%) suivi de Marine Le Pen (13,59%) puis de Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, tous deux à 11%.

Candidats à la présidentielle et réseaux sociauxMédia alternatifs

Et en parlant de ce dernier justement, saviez-vous que Jean-Luc Mélenchon est le candidat à la campagne la plus high-tech ? Fait surprenant pour les connaisseurs de la France Insoumise, si l’usage des médias alternatifs par le candidat n’est plus à démontrer, un petit rappel s’impose : l’usage d’hologrammes pour un meeting instantané à Dijon (où il était en chair et en os), Nancy, Grenoble, Clermont-Ferrand, Nantes, Montpellier et La Réunion ainsi qu’une forte présence sur Youtube avec plus de 13 millions de vues sur sa chaîne entre le 2 janvier et le 9 avril 2017. A titre comparatif, Marine Le Pen arrive seconde avec « seulement » 1,6 million de vues suivie d’Emmanuel Macron avec 978 000 vues puis François Fillon avec environ la moitié (468 000) puis Benoît Hamon (345 000).

Une dynamique sur les réseaux sociaux à l’identique

Twitter serait-il un indicateur fiable des intérêts des citoyens pour la campagne d’un candidat ? Peut-être bien. Ainsi, mi-février, le candidat de gauche Benoît Hamon attirait nettement moins de followers qu’auparavant. En effet, du 16 au 29 janvier, on avait une croissance de 13% du nombre de followers puis, du 30 janvier au 12 février, une croissance légèrement moindre (10,3%) mais néanmoins soutenue. C’est à partir du 13 février (nos chiffres allant jusqu’au 09 avril) que la croissance du nombre de followers de Benoît Hamon s’est effondrée en passant à seulement 2,975 % en moyenne entre mi-février et début avril 2017. Une perte d’engouement visible de la part des internautes, et donc des potentiels électeurs qui pourrait peut-être expliquer les 6,3% récoltés par Hamon lors du premier tour de la présidentielle (chiffres au matin du 24/04).

Le Pen dans la langue de Shakespeare

L’étude montre également qu’une conversation sur cinq concernant Marine Le Pen se fait en anglais. Et, plus exactement, des militants pro-Donald Trump. En témoigne le hashtag #MFGA (Make France Great Again) qui rappelle clairement celui du dirigeant actuel des Etats-Unis, Make America Great Again. Emmanuel Macron arrive en seconde position de ce classement, mais avec moins de 5% des conversations…quant à François Fillon, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, ce pourcentage se situe entre 2 et 4%.

Thématiques en vogue

On termine cet article sur les thématiques de campagne les plus abordées. Si celles-ci ne permettent pas de démontrer la popularité/l’impopularité évidente de tel ou tel candidat, peut-être peuvent-elles expliquer certaines tendances électorales au vu du passif des candidats, tels que Macron ancien ministre de l’économie ? Car oui, l’économie et la fiscalité arrivent en tête en nombre de conversations sur les thématiques de la campagne (entre le 2 janvier et le 9 avril), suivi de l’Europe puis de la France dans le Monde. Pour tout savoir sur ce sujet, la team iProtego vous propose de découvrir le graph suivant, rendu disponible grâce à Harris Interactive.

Candidats à la présidentielle et réseaux sociaux

Enfin, pour consulter l’ensemble des graphs et données de cette étude, on vous propose de visiter le lien suivant : présentation Harris Café Présidentielle 2017


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Iprotego 385 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines