Magazine Bien-être

Sérénité : un état d’esprit

Publié le 16 avril 2017 par Marie Da Cruz @marieDACRUZ1

Sérénité : un état d’esprit La Sérénité : un état de grâce

Pris dans le tourbillon du quotidien, quand surgit un problème ou que les soucis s'accumulent, il est parfois difficile de garder la tête froide ou de ne pas se sentir noyé. Certains partent au quart de tour et envoient tout valser, d'autres restent paralysés, incapables d'avancer. Chacun est plus ou moins émotif, anxieux ou stressé, mais, honnêtement, qui prend le temps de se poser, ne serait-ce qu'un instant ? Appuyer sur la touche " pause " est une évidence, pourtant... cela nous parait souvent inaccessible.

Cette aptitude à prendre du recul, nous l'avons tous en nous. L'essentiel est de pouvoir la déclencher au bon moment ! Différentes approches, du zen au développement personnel, peuvent nous aider à faire grandir en nous cette capacité à suspendre la course, à ne plus " réagir " en temps réel, mais à " agir " en léger différé, avec calme et sérénité. Pour mieux aller à l'essentiel.

En ce monde convulsé, saturé d'angoisse, parler de sérénité suscite des résonances lointaines provenant d'autres temps. Nous associons la sérénité à des endroits agréables de la planète. Nous trouvons la sérénité dans la brise qui murmure entre les cimes des arbres, dans un jardin ou près d'un lac. Mais est-il possible de jouir de la paix intérieure au sein de l'agitation fiévreuse qui caractérise la vie actuelle ? Oui, si nous comprenons que la sérénité est un état d'esprit.

Un état d'esprit

La sérénité n'est pas une attitude apathique, indifférente. Ce n'est pas fuir les difficultés, mais les maîtriser et les affronter avec calme. " toute angoisse aspire à la sérénité, disait bonnes ; mais à son tour, aucune sérénité ne doit oublier qu'elle est une angoisse surmontée ".

C'est pourquoi il faut apprécier le regard serein de celui qui affronte avec détermination les tracas et le stress des devoirs quotidiens. Afin d'atteindre cet idéal, il faut apprendre à faire une trêve intérieure pour que les soucis de tous les jours relâchent momentanément leur emprise.

Si vous avez aimé cet article, d'autres sujets peuvent vous intéresser sur ce blog.

Mais surtout, ne partez pas sans me laisser votre commentaire. Partagez-le avec nous ! Merci.

Source de l'article : psychologies.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marie Da Cruz 1893 partages Voir son profil
Voir son blog