Magazine Internet

Les entreprises et les logiciels à la demande : une histoire qui perdure

Publié le 31 mai 2017 par Iprotego @iProtego

En entreprise, les logiciels installés sur nos ordinateurs et sur les serveurs laissent de plus en plus la place aux logiciels libres et au Saas fonctionnant avec le Cloud. Le SaaS ? Software as a Service, est un modèle d’exploitation où les logiciels sont installés sur des serveurs distants de l’ordinateur. Cette transition numérique bouscule nos bons vieux logiciels, ancrés dans nos machines et serveurs, mais qui résistent malgré cela.  Les entreprises et les logiciels à la demande : une histoire qui perdure

Pour fonctionner et être pérennes, les entreprises utilisent des logiciels métier. A commencer par de simples échanges de données informatisées (EDI), ces systèmes ont évolué pour donner naissance à l’informatique à la demande puis au Cloud Computing. Ce dernier est gorgé de données avec le Big Data, intelligent, robotisé et connecté. Un beau mélange pour un beau logiciel n’est-ce pas ? Et les sociétés l’ont bien compris ! En effet, ce système de « nuage de données » a permis de développer des logiciels auxquelles les entreprises peuvent s’abonner ou encore louer. La consommation des logiciels est entrée dans une nouvelle ère. Sans achat de licence, sans installation ni intégration, paramétrage etc., les logiciels libres et SaaS sont simples d’acquisition, un vrai bonheur ! Gratuits ou pas, maniables sans formation et disponibles sur le web ou sous forme d’application mobile, les utilisateurs ont également une grande liberté d’utilisation et de rétractation.

De ce système de logiciels mêlés au Cloud Computing sont nés des environnements hybrides où plusieurs applications peuvent s’accorder et fonctionner ensemble pour une meilleure organisation et un gain de temps. Par exemple, le logiciel MindMeister (gestionnaire de tâches) fonctionne avec l’application MeisterTask (création de cartographie mentale) et peut également s’intégrer aux applications DropBox, BitBucket ou encore Google Drive ; tous disponibles via le web.

Les entreprises et les logiciels à la demande : une histoire qui perdureToutefois, le Cloud présente des risques liés aux nombreuses données qu’il contient. En effet, ces dernières peuvent être perdues ou encore piratées lors d’une attaque informatique, d’un incident… Aussi, l’authentification, bien que très pratique, traduit une certaine fragilité s’il y a une mauvaise gestion des accès et des identités (ex : si un employé donne ses accès à une personne tiers). De manière générale, le Cloud montre des failles quant au facteur de sécurité des données. C’est pour cela que certaines entreprises sont réticentes face à son utilisation.

Mais à chaque problème, sa solution ! Ou du moins, voici quelques bonnes pratiques afin d’éviter ce genre d’incidents : renseignez-vous sur la gestion du risque, stockez régulièrement vos données sur des disques durs externes, des clés ou autres périphériques, changez régulièrement vos identifiants, gardez un serveur local non connecté à internet et dans un espace sécurisé…

Quoiqu’il en soit, les entreprises se sentent de mieux en mieux sur leur petit nuage.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Iprotego 385 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines