Magazine Culture

Retour au Jeu des Dictionnaires

Publié le 05 juillet 2017 par Jacquesmercier @JacquesMercier

Quelle bonne idée que cette rediffusion sur la Trois de certaines émissions du « Jeu des Dictionnaires » dans sa version télévisée. Il y aura beaucoup à en dire dans mes « Mémoires », auxquelles je travaille en ce moment.

Disons que cette version réalisée par un de mes anciens élèves, Jean-Michel Germys, a bénéficié d’un beau décor tarabiscoté grâce à sa ténacité ; mais que pour le reste, nous n’avons pas eu de « moyens » financiers pour la réaliser. La raison en est simple : l’idée de mettre à l’antenne télé l’émission qui cartonnait en fin d’après-midi en radio venait directement de la direction générale. Cela signifie que toute la hiérarchie qui décidait en-dessous nous mit des bâtons dans les roues, avec des réponses du style « On n’a pas de budget, mais c’est vous qui l’avez voulue, non, cette émission ? ».

De même, on nous bouscula sans cesse d’horaire et de jour de diffusion : parfois le dimanche de façon aléatoire, parfois quotidien, parfois hebdomadaire et on poussa même le cynisme jusqu’à nous placer en télévision à la même heure que l’émission radio (différente), en fin d’après-midi.

L’émission aurait dû s’arrêter après deux saisons, elle fut maintenue encore un peu plus grâce à l’enthousiasme de TV5, qui y voyait avec raison une belle façon de promouvoir dans le monde la langue française. Quand l’émission fut déprogrammée, TV5 continua durant deux ans encore à rediffuser les émissions, en espérant que la direction de la RTBF reviendrait sur sa décision…

En télévision, nous avons invité dans les deux équipes (il y eut aussi une période avec un invité prestigieux pour jouer) qui s’affrontaient d’autres visages connus de la télévision. Roger Laboureur et Jean-Claude Defossé y furent très souvent. Quant au public derrière nous, comme nous n’avions pas les moyens de faire des appels et que nous enregistrions (toujours pour les mêmes raisons) les 20 émissions du mois en deux jours (plus exactement l’après-midi et le soir), nous allions débaucher les secrétaires dans les bureaux pour « faire un peu de public » et la caméra resserrait la vue !

Mais nous étions heureux car cette émission nous réunissait dans la même complicité : Marc Moulin, Monsieur Météo, Soda, Jean-Pierre Hautier, Jean-Jacques Jespers, par exemple, l’équipe de base, et Philippe Geluck, dont les définitions, le talent et les inventions qui révolutionnaient la RTBF, valaient tous les sacrifices !

Notez aussi l’incroyable réactivité des sons lancés sans filet d’Alain Debaisieux, un habillage qui serait toujours d’avant-garde !

Un détail : on nous avait demandé de nous changer à chaque émission, puisque la diffusion n’était pas simultanée, mais presque personne ne le fit, hormis Virginie et moi, qui avais obtenu la permission d’être habillé par une marque (Pal Zileri) qui trouvait ainsi l’occasion de donner des couleurs à un organisme parastatal qu’elle trouvait gris. (On me prêta ainsi une quantité de chemises plus hawaiennes les unes que les autres et des vestes – bleu pâle, orange, etc. – trop larges). Je pus aussi changer de lunettes au gré des couleurs (avec Lafont)…

Bon retour à la fin des années 80, début des années 90…

(Ci-dessous le lien de la dernière diffusion, vous pouvez trouver sur https://www.rtbf.be/audio

https://www.rtbf.be/auvio/detail_le-jeu-des-dictionnaires?id=2231157&utm_source=media&utm_campaign=social_share&utm_medium=email_share

Retour au Jeu des Dictionnaires



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jacquesmercier 20252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines