Magazine Culture

Anges d'apocalypse, tome 1 : le tourment des aurores de Stéphane Soutoul

Par Christelle Hamm @Chocobookcafe
Anges d'apocalypse, tome 1 : le tourment des aurores de Stéphane SoutoulRésumé : Deux corps pour une seule âme. Impossible selon vous ? C'est pourtant le fardeau que j'endure suite à la malédiction lancée par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine, je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie ! La nuit je suis Famine, l'un des quatre cavaliers de l'apocalypse, et ex-meurtrière qui s'est reconvertie dans la profession de garde du corps. Et lorsque vient le jour, je me trouve coincée avec l'identité de Samantha, une lycéenne des plus ordinaires. Comme si je n'avais pas déjà suffisamment d'ennuis avec deux vies à mener de front, la Cour des sorciers de Toronto vient de me confier la protection de son lord. Il faut dire que certains de ses dissidents se sont mis en tête de le supprimer. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain a choisi le mauvais moment pour s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant, mais véritable nid à problèmes... Je vous le dis : pas facile de gérer deux existences à la fois !Mon avis :J'apprécie beaucoup la plume de Stéphane Soutoul. Dans ce premier tome on entre d'emblée dans l'histoire. Une seule âme pour deux corps dû a une malédiction lancé par un sorcier. Au crépuscule on est avec Syldia qui vit la nuit et à l'aube avec Samantha, une lycéenne de 16 ans. Syldia erre dans le monde depuis 600 ans avec ses sœurs. Depuis tout ce temps elles sèment l'hécatombe partout sur leur passage. Au fil des siècles elles ont appris à réprimer leur envies meurtrières, tâches qui n'est pas facile pour elles chaque jour. Syldia, pour se racheter a décider d'être garde du corps. Elle est avide d'argent et cela tombe bien, elle soit s'occuper d'un fiasco qui a mal tourné et pas mal payé. Et là au fil des pages on va suivre Syldia dans ses aventures houleuses et avec beaucoup d'humour. J'ai beaucoup aimé l'alternance des chapitres antre Syldia et Samantha. Ainsi que la rétrospective de leur vie d'avant et réprimer leur nature primitive, ça donne du piment à l'histoire. Le psychologique des personnages est très bien travaillé. Énormément de rebondissement tout au long. Pas un seul moment d'ennui. Je pensais que les chapitres consacré au personnage de Sam seraient des plus normales et au final j'ai été surprise le surnaturel a fait son apparition. Il n' y a pas de murailles entres ces personnages, au contraire, elles pourraient se mélanger... Quand aux personnages masculins, Desmond, Nohlan, ça c'est du mec qui fait rêver. Comme vous l'aurez compris j'ai passé un bon moment avec ce premier tome. Je n'avais jamais lu d'urban-fantasy, je découvre et je dois dire que j'aime ce genre.

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines