Magazine Bourse

Comment diversifier son portefeuille pour se prévenir des risques de marché ? (6/20)

Publié le 16 août 2017 par Chroom

Actions

Les actions sont et seront sans aucun doute toujours le placement qui offre les meilleures perspectives de croissance à long terme. Elles sont un instrument très efficace pour se prémunir de l’inflation. Cependant, si elles peuvent surperformer durant de nombreux mois ou années, elles peuvent aussi ramasser de sacrées corrections, également durant des périodes assez longues. Les apprentis boursicoteurs des années 2000 s’en souviennent bien. Les professionnels aussi.

Très souvent en bourse le travail est mal payé : il vaut mieux acheter et… ne plus rien faire. C’est ce que fait d’ailleurs Warren Buffett la plupart du temps. Le problème de beaucoup d’investisseurs c’est qu’ils se préoccupent trop de leurs actions et se laissent rattraper par leurs émotions. Au final, ils finissent par acheter trop cher par cupidité et/ou à vendre au rabais par peur.

La grande majorité des investisseurs ne fait pas mieux que le marché, ou, pire, moins bien. C’est une des raisons qui explique pourquoi dans le cadre d’un Permanent Portfolio on conseille d’investir directement dans un ETF qui réplique le marché. L’autre raison c’est qu’avec cela on est certain que les actions sont peu corrélées aux autres actifs, car en choisissant les actions de manière individuelle, il est possible que celles-ci ne réagissent pas comme le marché.

En Suisse, l’ETF CHSPI fait bien l’affaire (0.10% de frais de gestion seulement) ou alors CHDVD, orienté dividendes (0.15% de frais seulement - j'en parlerai plus tard). Je trouve intéressante l’idée d’utiliser des ETFs, pour les raisons que je viens d’évoquer. Cependant je possède actuellement des titres d’excellente qualité et j’en achèterai encore d’autres à l’avenir. Je les considère comme des grands crus que je laisse vieillir dans ma cave. L’ETF ce serait alors plutôt un vin à boire, qu’on achète quand on a soif et qu’on déguste assez rapidement (en ayant parfois mal au crâne). On reviendra plus loin sur les avantages et désavantages des ETFs.

Comme nous l'avons déjà dit, les actions sont actuellement en nette surchauffe. L'intérêt du Permanent Portfolio c'est qu'on n'a pas besoin de s'inquiéter de la valorisation du marché, car la répartition en 4 parts de 25% par type d'actif nous "contraint" de sous-pondérer les actions dès qu'elles grimpent trop par rapport aux autres placements.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chroom 345 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte