Magazine Culture

Critique Ciné : Hitman and Bodyguard (2017)

Publié le 22 août 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Hitman & Bodyguard // De Patrick Hughes. Avec Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson.


Qui avait envie d’un bon buddy movie fortement inspiré des films du genre des années 80 ? Patrick Hughes l’a fait pour vous. Outre l’affiche originale du film qui est un hommage à celle de Bodyguard (1992) mais malheureusement pas reprise pour la France, Hitman & Bodyguard est un film plutôt classique qui propose un divertissement qui n’est pas là pour nous prendre la tête. J’ai toujours aimé ce genre cinématographique mais rare sont les films sont fonctionnent ces dernières années. L’idée de départ est amusante et le duo d’acteurs plutôt savoureux. Disons que Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson ne fonctionnent pas de la même façon et la confrontation est alors réussie. C’est sans compter sur le reste du casting comme Salma Hayek que l’on pourrait presque regretter de ne pas voir plus souvent dans le film mais chacune de ses apparitions est délicieuse. Tous les clichés du genre dépeint passent ici à la moulinette, utilisant alors tous les trucs qui font le succès de ce genre de films. Le film ne surprendra donc personne, se contentant de reprendre ce qui a déjà fait le succès d’autres films auparavant sauf que Hitman & Bodyguard ne pourra pas devenir aussi culte que L’Arme Fatale ou que son pendant plus récent : Bad Boys. Il y a une envie mais pas vraiment tout pour réussir.

Un redoutable tueur à gages est contraint de témoigner contre son ancien employeur devant la Cour internationale de justice de La Haye. Interpol est alors chargée de l’escorter jusqu’aux Pays-Bas et engage le meilleur garde du corps du métier pour mener à bien cette mission. Mais c’était sans savoir que depuis des années, les deux hommes s’opposent : les voilà désormais obligés de s’associer pour tenter de survivre aux pires épreuves… De l’Angleterre à La Haye, ils vont vivre une aventure délirante, une succession infernale de tentatives de meurtre, de courses-poursuites pour échapper à un dictateur d’Europe de l’Est prêt à tout pour les éliminer.

Patrick Hughes (Expendables 3) ne nous avait jamais vraiment proposé de trucs hyper folichons depuis les débuts de sa carrière de réalisateur, il ne propose donc rien de folichon non plus ici derrière la caméra. C’est le casting qui fait clairement le spectacle pendant que le reste se contente de les suivre, avec peine. Tom O’Connor (Fire with Fire), scénariste de DTV, tente d’apporter un brin d’humour potache qui faisait le succès de ce genre de films à une certaine époque mais encore une fois l’humour est fragile. Certaines vannes fonctionnent alors que d’autres, faciles et vulgaires, ne fonctionnent pas spécialement. Et puis l’histoire… Le scénario développe une bonne idée de départ jusqu’à ce que l’ensemble tourne rapidement en rond. On se demande finalement si Hitman & Bodyguard n’était pas plus là pour s’amuser alors que j’aurais préféré un film un brin plus original, se moquant des codes de ce genre de films afin de créer un truc réellement original. Attention, rien d’alarmant pour autant, je suis sûr et certain que bien des spectateurs trouveront leur compte là dedans car cela reste honorable sur pas mal de points. Mais je m’attendais vraiment à un film explosif, pas à un film qui se veut grand mais n’en a jamais l’étoffe.

Note : 5/10. En bref, un divertissement sans plus qui passe pour l’été, mais qui sera rapidement oublié.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte