Magazine Entreprendre

Rédaction e-commerce : comment améliorer les ventes et l’engagement

Publié le 12 septembre 2017 par Christophe Da Silva
La plupart des gens ignorent que la rédaction e-commerce est différente de la rédaction de contenus éditoriaux. Bien que les deux tâches impliquent du contenu, l'objectif principal de la rédaction e-commerce est d'inciter le lecteur à agir de manière spécifique. En tant que tel, elle fait partie d'une stratégie marketing tout comme la rédaction de contenu éditorial, mais d'une manière plus directe et active.

Pour que le lecteur agisse, vous devez l'engager suffisamment pour qu'il accomplisse votre objectif. En somme, vous ne devez pas créer une publicité pour que l'on vous dise qu'elle est créative, mais qu'elle intéresse suffisamment pour que le lecteur achète le produit.

Un site e-commerce est une grande annonce publicitaire et vous devez vous assurer qu'il est orienté vers l'engagement et les ventes grâce à ses contenus rédactionnels. La rédaction de ce type de contenu persuasif n'est pas difficile si vous appliquez certains principes de base, dont certains relèvent du bon sens.

Des rédactionnels simples et directs

La plupart des gens sont plus enclins à vous écouter lorsque vous leur parler de façon directe. L'erreur fréquente commise par de nombreux rédacteurs est de se perdre dans leurs propres mots. Ils continuent et continuent encore à utiliser des références vagues et un langage compliqué avant de parvenir au but, lequel aurait pu être résumé en une ou deux phrases dès le début.

Respectez ces quelques consignes pour améliorer vos rédactionnels e-commerce :

Évitez les phrases trop longues : Les phrases ne doivent pas dépasser 20 mots. Si elles sont plus longues, elles compliqueront la compréhension. En outre, vous risquez de faire de petites gaffes grammaticales avec des phrases trop complexes. Si vous rédigez une phrase trop longue, essayer de la scinder en 2 plus courtes.

Évitez le jargon et les clichés : l'utilisation des termes techniques n'est pas une mauvaise chose s'il n'y a pas d'autre moyen d'écrire. Mais si vous utilisez le jargon pour que votre rédactionnel soit plus impressionnant, vous perdrez le lecteur. Il en va de même pour les clichés. Parfois, ces phrases trop répandues et toutes faites peuvent vraiment exprimer ce que vous voulez dire. Mais dans la plupart des cas, elles ne servent à rien. Évitez-les autant que faire se peut.

Parlez simplement : Exprimez-vous aussi directement que possible et en peu de mots. Parlez à votre public comme vous le feriez naturellement.

Voix active : la voix active est particulièrement intéressante car, en général, vous utilisez moins de mots et le sujet effectue l'action plutôt que la subir. Par exemple, au lire de dire " Ce produit a été acheté par des milliers de personnes ", préférez " Des milliers de personnes ont acheté ce produit ".

Autres conseils :

- Employez des mots simples, ceux qui sont utilisés dans le discours quotidien

- Faites des phrases précises et compréhensibles

- Évitez les mots pompeux et substituez-les à des mots clairs

- Évitez les tournures de langage trop compliquées

Une rédaction e-commerce professionnelle

Un site e-commerce doit être professionnel. Le simple fait de ne pas remplir tous les champs de caractéristiques d'un produit ne devrait pas arriver. Principalement parce que c'est une occasion perdue de persuader l'audience de s'engager. C'est un peu comme acheter une pleine page de publicité dans un magazine et la laisser vide à l'exception du titre.

Voici quelques erreurs à éviter :

Incohérence de ton et de style : La plupart des sites web ont recours à plusieurs rédacteurs évoluant dans différentes parties du site, probablement avec différents styles d'écriture. Ce qui peut entraîner une perte d'homogénéité préjudiciable. Vérifiez qu'il existe une charte éditoriale et veillez à la respecter. Ceci afin de garantir qu'il n'y ait aucune erreur embarrassante de ton, de langage ou encore de typographie.

Respectez les conventions : Les internautes sont habitués à certaines conventions lorsqu'ils visitent les sites web, en particulier concernant les boutons de call to action. Évitez trop de créativité et d'enthousiasme et restez conventionnel. Les boutons de commande devraient être libellés de manière conventionnelle, par exemple " Commander " ou " Ajouter au panier ", plutôt que " Achetez-moi ".

Restez authentique : Exagérer la qualité et les avantages des produits et services pourrait conduire à quelques ventes. Mais vous le faites au risque d'obtenir de mauvais commentaires et cela peut coûter cher. Faites preuve d'authenticité dans vos pages afin de créer de la confiance et d'améliorer la réputation en ligne du site.

Connaitre son audience e-commerce

La clé du succès d'un site e-commerce réside dans la connaissance parfaite de son public. Pour cela, il est indispensable de mettre en place des personas.

Un persona est une personne fictive représentant un groupe cible d'acheteurs. D'une manière générale, cette personne possède une identité, des caractéristiques, des objectifs et répond à des scénarios spécifiques. Cela peut représenter beaucoup de travail en amont de la part de l'entreprise qui exploite le site e-commerce. Mais sans cela, vous n'avez aucun moyen de savoir si vos rédactionnels vont impacter les bonnes personnes.

Lorsque vous aurez identifié pour qui vous écrivez, cela dictera le ton de vos rédactionnels, la façon dont vous présenterez vos informations, l'utilisation des médias sociaux appropriés et les produits et services qui seront promus en priorité. La réponse sera différente selon chaque groupe de personnes. Vous devrez probablement rédiger un texte adapté pour chacun d'entre eux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophe Da Silva 824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte