Magazine Culture

The High Reeds

Publié le 06 octobre 2017 par Simba
En 2012, Christophe Rigaud, chanteur et guitariste, présentait See The River, réalisé avec Yao Dié à la basse et Djo Toussaint à la batterie. Les premières notes de ce « blue reggae » original sont suivies, trois ans plus tard, par l’album Sounds Of Life, profitant alors pour baptiser les musiciens entourant le chanteur, rejoints par Franck Alibar aux claviers, The High Reeds. Les quatre équipiers ont désormais un nouvel EP en poche, Brother Jones« Suite à la sortie de Sounds Of Life, nous avons fait une tournée passant par la Bretagne, la Loire et l'Hérault durant l'été 2015. Quelle joie de rencontrer tout ce public réceptif à notre musique ! Nous avons également choisi de raccourcir notre nom pour devenir simplement The High Reeds. Nous avons fait de belles rencontres sur scène en 2016, avec Clinton Fearon ou encore Tiken Jah Fakoly, puis, en juin, nous nous sommes produits en showcase à Paris au Oscillo Studio. Cette date a permis un reportage sur France Ô et d’entrer en contact avec notre label actuel, Dibyz Music. Nous avons également fait la rencontre de notre tourneur, Yanna Prod, fin 2016. Puis, début 2017, nous avons commencé la réalisation du nouvel EP, Brother Jones, qui a vu le jour le 2 juin dernier sur toutes les plateformes de distribution digitale, présenté par le clip éponyme qui circule sur le web. De plus, nous nous produisons dans le métro depuis octobre 2016, après avoir été sélectionnés par les organisateurs du réseau des transports lyonnais. Ainsi, nous avons aussi joué, le 21 juin dernier, devant plusieurs milliers de personnes, sur la grande scène du centre ville, pour un concert qu'on ne risque pas d’oublier ! Nous avons commencé à mettre les chansons de Brother Jones en place en répétitions, puis nous sommes passés à la pré-production début janvier. Tout le processus s'est fait à Lyon. L'enregistrement des prises a eu lieu en mars au Homely Records Studio, chez notre ingénieur du son, Laurent Poussineau, puis le mixage et le mastering ont été réalisés en avril par Pilah, activiste et pionnier bien connu de la scène dub (Kaly Live Dub, Dub Addict). Le choix du format 6 titres permet de présenter de nouvelles chansons tout en laissant entrevoir le futur album. Nous avons la sensation d'être dans une continuité depuis 2012. C'est l'alchimie de nos personnalités qui crée notre son. L'évolution se ressent au niveau des productions et de notre complicité musicale. Pour les prochains mois, nous comptons continuer à travailler sur le futur album avec notre label Dibyz Music, tout en préparant un nouveau set live qu'on ira défendre sur plusieurs dates un peu partout en France avec l'aide de notre tourneur. Comme il y a eu de très bons retours sur l’EP de la part des radios en Angleterre, en Suisse ou encore à la Réunion, et que nous commençons à jouer en Allemagne et à avoir des contacts en Guadeloupe et Martinique, il semblerait que les choses avancent… So forward ! »
Simba
http://www.thehighreeds.comhttps://www.facebook.com/TheHighReeds/(pour Reggae Vibes Magazine #55 - août/septembre 2017)The High Reeds

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Simba 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines