Magazine Côté Femmes

Emerveillé - Créations 2008- Pierre Hermé Paris

Par Thierry Roussillon

Un parcours "émerveillé" pour présenter les nouveautés 2008 signées Pierre Hermé Paris
5H30 du matin, au pied du Musée d’Orsay, sur la passerelle Solférino qui relie les deux rives de la Seine s’agite un étrange ballet. Des silhouettes vêtues de vestes blanches vont et viennent. Paris n’est pas encore éveillée... Pourtant un petit attroupement se forme. C’est la première
étape du parcours sensoriel imaginé par la Maison Pierre Hermé Paris. Le propos de la réunion, « Ecouter le matin » ; au programme les trois premières Suites pour Violoncelle de Jean Sébastien Bach, la Sonate d'Eccles et Le Cygne de Camille Saint-Saëns interprétés par Clémence
Matthey, lever de soleil majestueux sur le fleuve parisien et petit déjeuner avec Pierre Hermé et son équipe. Pour l’occasion, le pâtissier a réalisé des Croissants Ispahan (pâte à croissant, pâte d’amande à la rose, compote de framboises du Haut Vivarais) servis aux invités du matin…C’est la première étape d’un parcours « émerveillé » qui va durer toute la journée, jusqu’au coucher du soleil…
Cinq moments d’émerveillement
À l’instar des grandes maisons de couture, la Maison Pierre Hermé Paris a toujours su mettre en avant l’originalité des créations du pâtissier éponyme en créant des événements inédits. On se souvient du défilé de la Collection Kawaï au Palais de Tokyo en 2003, de l’audacieux show « Désir » au Crazy Horse ou, l’an passé, de la performance façon « Eyes Wide Shut 1 » à la galerie Artcurial pour la présentation de la ligne « Entre ». Ordonnateur de ces festivités, Charles Znaty, co-fondateur de la Maison Pierre Hermé Paris et homme de communication, qui cherche ainsi « à mettre en scène de manière différente des créations gourmandes véritablement uniques ». Pour cette fin d’année 2008, au long d’un parcours qui entraîne les invités du lever au coucher du soleil, les créations de Pierre Hermé sont ainsi placées sous le signe de l’émerveillement, « un sentiment de surprise mêlé d’admiration… ».
Seconde étape. Matières Gourmandes, architectures du Goût. Place du Trocadéro, Cité de l’Architecture et du Patrimoine. 11 heures. Début d’une visite guidée sur le thème « Concevoir et Bâtir : Architecture et société », qui entraîne les visiteurs à la découverte du monde qui nous entoure de 1851 à nos jours. À l’issue de cette promenade érudite, un autre décor attend les invités : 3 créations de Pierre Hermé, qui se définit « architecte du goût 2», dont notamment une de ses dernières créations, l’Émotion Délicieuse (gelée de wasabi, crème de mascarpone au wasabi, pamplemousse frais et confit, guimauve au thé vert). Pierre Hermé commente lui-même la dégustation. Les desserts sont présentés, pour l’occasion, chaque composant séparé, puis les différents composants ensembles. Pierre Hermé explique ainsi la part dans son travail « d’écriture d’un scénario du goût », qui associe les sensations, les saveurs et les textures. Le pâtissier considère que lors de la dégustation, outre le fait que certains goûts se révèlent mieux selon la façon dont ils sont architecturés entre eux : les textures des différents matériaux du
goûts, selon quelles offrent plus ou moins de résistance (en opposant fondant au croquant par exemple) procurent des sensations « d’émerveillement joyeux », qui caractérisent le bonheur de la gourmandise.
Troisième étape. Galerie Aline Vidal, rue Bonaparte. Pendant que les gourmands se pressent aux portes de la boutique Pierre Hermé toute proche, le photographe Bernhard Winkelmann 3 expose « Le Regard Gourmand ». Une série de natures mortes, extraites de sa collection personnelle et 7 images totalement inédites du prochain ouvrage de Pierre Hermé, sobrement intitulé « Macaron » à paraître aux éditions Agnès Viénot en septembre prochain. Naturellement, ce sont des macarons qui sont servis aux visiteurs, dans leur version Macarons d’Été 4, lesquels seront les vedettes estivales de la nouvelle boutique Macarons & Chocolats de Pierre Hermé qui ouvre justement aujourd’hui.
Une nouvelle adresse gourmande
Quatrième étape. 4 rue Cambon. Fragrances & Sens. Le voile se lève sur la nouvelle boutique de Pierre Hermé Paris. Une adresse très parisienne, très prestigieuse, pour une boutique-écrin exclusivement consacrée au macaron et au chocolat, dessinée par l’architecte Olivier Lempereur 5. Pour cette journée décidément pas comme les autres, Pierre Hermé a cédé la place à Jean-Michel Duriez, Maître Parfumeur de la Maison Jean Patou Paris, venu en voisin 6. Au programme, initiation à l’art des fragrances autour de quelques unes des saveurs fétiches de Pierre Hermé : la vanille, la rose, le jasmin… et bien entendu, dégustation, en avant-première des créations Maison avec ces saveurs.
Cinquième étape. Champs Elysées, Pavillon Gabriel. Goûter & Fêter. Les invités se pressent autour de Pierre Hermé pour une présentation de ses créations 2008 – Origine, le gâteau au chocolat ultime ; Délicieux, association du pamplemousse et du wasabi ; Tarte Caramel au Beurre Salé ; Le chocolat au macaron ; Extravagante, alliance inattendue entre la pomme de terre, le maïs et le safran ; Emotion Fragola, une composition sur le thème de la fraise et du vinaigre balsamique ainsi que toutes les somptueuses nouveautés qui feront les délices des amateurs pour les fêtes de fin d’année - ponctuée de numéros d’artistes, chanteurs,
magiciens jusqu’au coucher du soleil…
________________________
1. Dernier film réalisé par Stanley Kubrick, sorti en 1999 dans lequel un docteur new-yorkais, interprété par Tom Cruise, ébranlé par les aveux de son épouse (Nicole Kidman) à propos de ses aventures, se lance dans une étrange odyssée nocturne à la recherche de ses propres limites sexuelles et morales.
2. Martine Albertin in Le Figaro
3. Bernhard Winkelmann est né à Hagen, en Allemagne en 1959. Après des études de photographie à Berlin, il s’installe à Paris en 1983 et devient l’assistant de Peter Knaup pendant 3 ans. En 1988, il devient photographe indépendant. Aujourd’hui, il travaille avec de grands magazines (Madame Figaro, Gala) et des agences de publicité. Il a également collaboré à plusieurs livres culinaires dont « La Cuisine de mes bistrots » de Guy Savoy, "Mes confitures" de Christine Ferber et "Destinations cuisines" des frères Pourcel
4. Carrément Chocolat (biscuit macaron, ganache au chocolat ultra amer et éclats de fèves de cacao, gelée de chocolat amer), Ispahan (biscuit macaron, crème au letchi à la rose, compote de framboises), Mandarine et Baies Roses (biscuit macaron, crème mousseline à la mandarine et aux baies roses), Satine (biscuit macaron, crème mousseline au cream-cheese, compote d’oranges et fruits de la passion), Céleste (biscuit macaron, crème mousseline au fruit de la passion, compote de rhubarbe et fraises).
5. Olivier Lempereur est né à Ixelles, en Belgique, en 1969. Ebéniste de formation, il a commencé sa carrière d’architecte auprès d’Andrée Putman. Passionné par les matériaux précieux et les aménagements raffinés, il cherche à refléter la personnalité de chaque projet, plutôt qu’à imposer son propre style. Pour autant ses réalisations sont toutes marquées d’un souci de fonctionnalité et de chaleur et d’une obsession du détail et de la finition. Parmi ses principales réalisations : Diptyque, Pierre Marcolini, Frédéric Malle, Zimmer + Rohde, Notify, Oberweis.
6. 5 rue de Castiglione Paris Ier

pour en savoir plus sur les nouveautés de Pierre Hermé, télécharger le dossier de presse ici : http://site.voila.fr/thymcitron/DPEmerveillePierreHerme.pdf

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thierry Roussillon 149 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte