Magazine Cinéma

Mad money

Par Rob Gordon
Les plus beaux holdups sont souvent les plus simples. Sur le papier, celui que s’apprêtent à commettre les trois héroïnes de Mad money est juste magnifique : voler de l’argent qui ne manquera à personne (puisqu’il était destiné à être détruit), en échangeant prestement deux petits cadenas. À l’image, c’est autre chose : ni crédible, ni efficace, cette stratégie a tout du gros plan foireux. On s’en moque : Mad money est évidemment une comédie, qui ne s’encombre d’aucun réalisme. C’est simplement l’occasion pour Callie Khouri, spécialiste des films de filles et pour filles (qu’on ne s’avise pas de confondre ces deux genres), de faire l’éloge du girl power et de la mixité ethnique et sociale. L’union fait la force et donne au film ses scènes les plus sympathiques.
Le grand atout du film, c’est son trio d’actrices, dont le plaisir à jouer de façon excessive est communicatif. Souvent raillée, Katie Holmes est ici parfaite, jouant idéalement de ses gros yeux qui roulent et de son don pour les grimaces. Tout le monde s’amuse, et la préparation et l’exécution d’un vol à grande échelle sont divertissantes et rigolotes. Et Khouri de s’amuser à dépeindre les hommes comme des poltrons qui refusent absolument de porter la culotte et laissent le sale boulot à leurs femmes. C’est de bonne guerre.
Dommage que la deuxième partie, et surtout la dernière demi-heure, ne viennent un peu gâcher la fête. La fin est répétitive et beaucoup moins drôle, le scénario s’escrimant à tenter de boucler l’intrigue de façon convaincante – assez inutile compte tenu de la non-crédibilité de tout ce qui précède. On tape un peu des pieds en attendant le générique de fin, regrettant la bonne humeur du début d’un film pas révolutionnaire mais qui s’impose sans difficulté comme le meilleur d’une réalisatrice qui enchaîne les bides malgré des castings toujours foisonnants. De quoi se poser quelques questions.
5/10

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • "Johnny mad dog" : film en transe...

    "Johnny dog" film transe...

    Prix de l'espoir "Un Certain regard" à Cannes pour ce film désespéré, il pourrait bien devenir culte dès sa sortie... Quand ils arrivent en ville... Lire la suite

    Par  Vierasouto
    CINÉMA, CULTURE
  • "Johnny mad dog" : film en transe

    Quand ils arrivent en ville... C'est un peu l'esprit de ce film, chorégraphié comme un ballet ou une comédie musicale, fut-elle tragique, mettant en scène une... Lire la suite

    Par  Vierasouto
    CINÉMA, CULTURE
  • Indiana Jones : Mad travaille du chapeau

    Sur le web : Mad magazine (découvrez quelques perles ici) ne pouvait pas passer à côté de la sortie d'Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal aka Indian... Lire la suite

    Par  Cineblogywood
    CINÉMA, CULTURE
  • Mad, roi des super-zéros

    Buzz : Quand Mad magazine (découvrez quelques perles ici) couvre les super-héros de l'été, il les couvre vraiment. Il les recouvre même ! Ça lui va bien à... Lire la suite

    Par  Cineblogywood
    CINÉMA, CULTURE
  • Mad money (**)

    film de Callie Khouri (2008)avec Diane Keaton, Queen Latifah, Katie Holmes, Ted Danson...L'histoire vraie de trois femmes de ménage qui travaillaient dans les... Lire la suite

    Par  Missacacia
    CINÉMA, CULTURE, SÉRIES
  • Mad Money

    La critique Un joli trio d'actrices pour une comédie inoffensiveBridget (Diane Keaton) , la cinquantaine pimpante se retrouve contrainte de faire des ménages... Lire la suite

    Par  Luc24
    CINÉMA, CULTURE
  • Le Malaise Mad Movies

    Cela fait quelques temps que les habitués du magasine se posent la question : qu’est-ce qui se passe au sein de leur journal de ciné fétiche ? Lire la suite

    Par  Geouf
    CINÉMA, CULTURE, MÉDIAS, PRESSE ÉCRITE

A propos de l’auteur


Rob Gordon 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines