Magazine

Nous sommes prêts à accueillir les Anglicans dans l'Eglise catholique

Publié le 23 juillet 2008 par Micheljanva

" Que les prêtres se remuent | Accueil | La prochaine mission du Pape : la France "

23 juillet 2008

Nous sommes prêts à accueillir les Anglicans dans l'Eglise catholique

Daniel Hamiche a traduit la lettre ouverte du P. Thomas J. Euteneuer, qui préside Human Life International, aux évêques anglicans du monde entier réunis à Cantorbéry à l'occasion de la XIVe Conférence de Lambeth. Extraits :

"Lors de la Conférence de Lambeth de 1908, vos frères d'une époque plus sensée, avaient posé une condamnation non équivoque des maux de la contraception, de l'avortement et d'autres immoralités dégradantes. Un siècle plus tard, et en net contraste, un quart des Églises de la Communion anglicane boycottent la Conférence de Lambeth à cause du militantisme homosexuel dans vos rangs, de votre capitulation devant toutes les formes de politiquement correct, de la chute du nombre de vos fidèles, de l'état apocalyptique de la discipline anglicane dans toute votre église. Cette situation contradictoire est entièrement votre œuvre - elle n'est pas celle du Saint Esprit - et il n'y a qu'une seule réponse appropriée à apporter à cette situation désespérée, à savoir la repentance et un retour à la vraie et pleine communion avec l'Église dont vous avez divorcé à cause de votre fondateur. [...]

Comment cette Église peut-elle être qualifiée de "communion" quand il n'y a rien d'autre que l'esprit du temps - de tous les temps ? [...] il est temps de cesser de jouer à l'Église et de commencer à revenir à l'Église. [...] Une partie non négligeable de vos propres évêques en a tellement ras le bol de cette trahison de la doctrine comme de la discipline qu'elle tient une conférence parallèle à Jérusalem alors que vous vous réunissez dans les salles guindées de Lambeth. [...] La barque anglicane est en train de sombrer, non pas parce que Dieu vous a abandonné, mais parce qu'il y a près de cinq cents ans le roi Henri VIII en a coupé les amarres vous laissant dans une mer démontée par la confusion, autrement dit : le respect humain. Nous autres, catholiques romains, nous nous tenons sur le Roc de Pierre et nous sommes prêts à vous accueillir de nouveau et avec générosité dans la barque de Pierre, convaincus que votre retour à la maison renforcera considérablement le Corps du Christ pour l'évangélisation du monde."

Michel Janva

Posté le 23 juillet 2008 à 21h03 par Michel Janva | Catégorie(s): Religions : L'anglicanisme

Commentaires

Et toc !
Que va dire la reine ?

Rédigé par : Sebaneau | 24 juil 2008 05:15:30

Je suis horrifiée par la lettre entière de Euteneuer. Vous ne citez qu'une partie relativement lisse de cette lettre. Les termes du texte entier en sont insultants pour les anglicans. On ne noue pas un dialogue en insultant l'autre partie, en traitant son cas de désespéré, apocalyptique, absurde, trahison etc.
Un tel manque de diplomatie est voué à l'échec.

Rédigé par : Martine | 24 juil 2008 09:44:33

Parce que c'est insultant de dire aux Anglicans qu'ils sont sur une esquif en train de sombrer ? Il y a un temps pour la diplomatie lorsque la mer est calme et la bise légère. Mais lorsque le gros temps est là menaçant d'emporter les passagers dans les flots tumultueux et que le navire s'apprête à sombrer corps et âmes,l'équipage peut se montrer brusque et direct dans le but de sauver les femmes et les enfants.Du moins ceux qui existent encore, tant il est vrai que l'Eglise anglicane devenant de plus en plus Sodome et Gomorrhe, il ne doit plus en rester beaucoup (de femmes et d'enfants)

Rédigé par : vapincum | 24 juil 2008 10:28:30

Rappelons-nous le songe de Don Bosco et des trois blancheurs !
Il n'y a que la barque de Pierre qui passe les obstacles...restons dans cette barque comme dans l'arche de Noé, accueillons-y nos frères prodigues car il n'y a qu'une seule église qui mène au Royaume : celle que Jésus a conquis par ses souffrances.

Rédigé par : mme | 24 juil 2008 10:32:47

A Martine.

Je cherche en vain l'insulte. Il me semble que vous avez une conception erronée du dialogue. Si l'on ne fait pas ressortir toutes les failles de l'attitude ou des affirmations de l'interlocuteur, il n'y a plus de dialogue, il ne reste que la fausse charité du faux oecuménisme qui accepte tous les dévoiements, toutes les erreurs chez l'interlocuteur pour ne pas le blesser.

Rédigé par : Prof. FP | 24 juil 2008 10:37:27

Comme le dit Daniel Hamiche:
"C'est rude, mais c'est juste : c'est donc charitable."

Rédigé par : HB | 24 juil 2008 12:10:19

Le Royaume uni est la "dot de la Sainte Vierge", (à moins que ce ne soit l'Angleterre) selon le cardinal qui en a parlé récemment. C'est une expression mystérieuse, mais qui fait comprendre le lien profond et sincère qui unit l'Angleterre au christianisme. L'Angleterre a donné au monde beaucoup de génies chrétiens et de saints.

Les Anglais sont des chrétiens de grande valeur et leur pays est chrétien. Ils souffrent d'avoir déchiré le lien qui les unissait à Rome, mais l'anglicanisme a gardé, en grande partie, le trésor catholique. Bref, j'aime beaucoup l'Angleterre et les Anglais.

Rédigé par : Denis Merlin | 24 juil 2008 17:15:05

@ Prof FP :

Avez vous lu la lettre en entier et pas seulement l'extrait donné par le salon beige ?
Je maintiens ce que j'ai dit, on'entame pas un dialogue par des paroles de désespérance et d'insulte, mais par des paroles mesurées et charitables. La lettre dans son entier ne peut que conduire à la rupture du dialogue. Relisez la parabole de l'enfant prodigue ou celle de la femme adultère : le Christ a toujours parlé avec respect et bonté.

[Quand NSJC traite les pharisiens de "sépulchres blanchis", il leur parle aussi avec respect et bonté... ? MJ]

Rédigé par : Martine | 24 juil 2008 22:10:51



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte