Magazine Côté Femmes

Croyances d'une enfant sur le sexe dans les années 70...

Par Lyanne

Ou ce que croyait Liane avant d'avoir son bac...
Et vous, vous croyiez quoi à cette époque ?

Comment vos parents vous ont-ils expliqué tout ça ?
"Dis, comment on fait les bébés ?"

Chez nous : avec un livre, cela a été simple, assez technique et rationnel, et vraiment orienté fabrication de bébé.

Le livre a été lu et relu, histoire de bien comprendre, et je croyais vraiment qu'il y avait tout dans le livre, tout ce qu'il fallait savoir. Ou presque. Du coup, le livre a été partagé avec les enfants du quartier, jusqu'à expérimenter le grand point d'interrogation : comment est-ce possible ?
Ben voui, on a essayé, première tentative à 10 ans, et rien à faire, ça ne marche pas !

Ce fameux livre m'a aussi réservé une surprise en cours de biologie au collège : je me souviens d'une diapo qui ressemblait bien à la grande photo couleur qui tenait sur les deux pages centrales de mon fameux livre : un homme sur une femme. Mais il y avait une erreur, les jambes n'étaient pas dans la même position ! Il m'a donc fallu y réfléchir pour arriver à en conclure quels points étaient essentiels ou pas dans l'histoire !

Alors, comment vit-on l'apparition du désir sexuel ?
Je me rappelle très bien ce que c'était, et d'ailleurs c'est important, car cela permet de savoir comment on est vraiment, y compris dans sa vie de femme dans le moment présent. Je m'en souviens depuis l'âge de 13 ans, et il était là presque tout le temps, d'autant plus que j'étais amoureuse. Il n'y a pas eu une seule période de mon adolescence où je n'ai pas été amoureuse.

Alors, que fait une jeune fille de son désir ?
En ce qui me concerne, jamais je n'avais entendu parler de masturbation du tout, ou alors très tardivement et uniquement en ce qui concerne les hommes. Donc je n'en ai jamais eu l'idée.

J'étais une rêveuse, donc je rêvais de tout un tas de contacts physiques. Le problème est que cela pouvait être fort, au point de ne pas pouvoir penser à autre chose. Ces moments vécus dans l'imagination finissaient toujours de la même façon, une union sexuelle extatique. Je ne peux pas l'appeler autrement, et c'était une image que j'ai retrouvée dans le tantrisme : assis en tailleur, l'un dans l'autre, la femme sur l'homme. Spontanément, je diffusais cette sensation dans tout mon corps, avant de pouvoir ressortir enfin de cet état second.

Il faut quand même que je vous donne une précision, car vous ne pouvez pas imaginer ça... Pas d'accès à la télé, donc pas de film, uniquement des images, et bien peu, donc je n'avais pas de notion de mouvement dans la sexualité ! Pour moi, la sensation était d'être l'un dans l'autre, et c'est tout...

...Ma vie d'ado s'est compliquée un été à 15 ans, car j'ai été amoureuse d'un autre. Et mon imagination s'est mise à me conter des histoires avec l'un ou avec l'autre.

...Et ma vie s'est compliquée encore plus pour mon année du bac, en étant une troisième fois amoureuse, mais cette fois-ci il avait 30 ans, marié.

Voilà une autre croyance que j'avais : les quelques films que mes parents m'avaient laissé voir (et ceux vus en cachette en convainquant la baby sitter !) m'avaient certainement laissé entendre que l'infidélité conjugale existait, mais je n'avais pas cru les films, bref, cela n'existait que dans les films, comme la science fiction...

Sinon... J'avais comme plus grosse croyance qu'il suffisait que les 2 personnes soient amoureuses pour que ça marche sans problème, donc j'attendais patiemment que ce ne soit plus que dans un seul sens.

Bilan d'adolescence :

- J'avais des croyances issues de méconnaissances (et vous, que croyiez vous à cette époque, et qui vous fait sourire maintenant ?)

- J'avais déjà une image assez claire de la diffusion de l'énergie sexuelle.

- J'ai eu mon bac avant d'avoir eu un petit copain.

Ouf, heureusement que j'avais un an d'avance pour passer le bac !  :-))
Et vous, vous croyiez quoi à cette époque ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :