Magazine

Ce n'est que pure coïncidence

Publié le 24 juillet 2008 par Micheljanva

Alain Lambert, conseiller général et sénateur UMP de l’Orne, était contre la réforme de la Constitution. Et puis le 16 juillet, après une rencontre avec Nicolas Sarkozy, Alain Lambert a retourné sa veste pour rejoindre le camp du oui. Quels arguments a donc utilisé le président pour le convaincre ? Nécessité de la réforme ? fonctionnement des institutions ? occasion de faire croître la zizanie au sein du PS ? On ne le saura pas.

Mais ce que l'on sait, c'est que la nomination d'Alain Lambert à la commission de surveillance de la Caisse des Dépôts et Consignations, a été rendue publique hier.

Le sénateur dément l'insinuation de marchandage sur son blog.

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte