Magazine Humeur

Médecine douce

Publié le 24 juillet 2008 par Jlhuss

doliprane.1216623989.jpgMes revendeurs de bimbeloterie asiatique garantie d’origine ne sont pas longtemps restés sur le sujet du réapprovisionnement thaïlandais. Autour de leur énième petit noir; ils ont abordé le sujet sanitaire.

«Les médecins thaïlandais sont formidables. Je me fais soigner là-bas et ça ne pose pas de problème avec la sécu … Ils pratiquent la médecine douce … C’est “vachement” bien ! »

Et de décrire la douleur du genou éradiquée, le lumbago du déménageur oublié etc.

Il enchaîne immédiatement avec une critique en règle et véhémente de la médecine de chez nous.

«Cet hiver je choppe la grippe, une bonne grippe, avec 40 de fièvre et tout, des frissons partout, des douleurs dans les muscles … enfin la grippe quoi. ! Je me dis ça va passer avec du doliprane. J’attends trois jours, toujours aussi mal foutu Je vais voir le toubib du coin. Tu sais ce qu’il me donne ? Du doliprane ! J’ai traîné encore cinq à six jours ! Il aurait pas pu me donner “un remède de cheval”, qu’on en finisse au lieu de traîner comme ça ? Des antibiotiques, des corticoïdes, sais pas moi ! » T’as raison rétorque l’autre, « c’est plus ce que c’était chez nous la médecine. »

« Tu l’as dit » reprend le premier, « mais je te jure la médecine douce thaïlandaise … C’est super » … “Eux au moins !”

On est jamais prophète dans son pays.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines