Magazine Culture

Formation au repositionnement professionnel

Publié le 24 juillet 2008 par Maudsoulat
J'adore les ateliers ANPE. Avant, je soupirais rien qu'à l'idée d'écouter pendant 3 heures un spécialiste RH nous raconter comment mettre notre nom et notre prénom bien à gauche sur notre Curriculum Vitae. Et puis j'ai découvert ces fameux ateliers : CV, lettre de motivation, argumentaire de présentation, entretien de recrutement.
D'abord, ils ont su flatter mon ego : je fais partie de la catégorie des "jeunes". J'ai plus de 25 ans, aucune réduc à la SNCF ou au Louvre mais maintenant, grâce au chômage, je suis de nouveau une "jeune". Et ça mine de rien, ça fait plaisir. Du coup, je vais peut-être attendre pour l'anti-rides.
Ensuite, force est de constater que, même en pensant tout savoir sur les recherches d'emploi (quand on a 5 CDD au compteur, on croit maîtriser l'art du CV), on apprend encore des tas de trucs. La règle des 4 P, ou comment nous devons nous considérer comme des produits à vendre sur un marché fortement concurrentiel. Ou encore la règle de primauté et de récense, qui en gros vous explique que, lors d'un entretien, ce que vous dites au milieu de la conversation sortira assez vite du cerveau de votre interlocuteur qui ne retiendra que vos premières et vos dernières paroles.
J'ai fait mes 4 ateliers, assidument, et me voilà presque prête pour tenir un meeting électoral. Je devrais peut-être me présenter à la présidentielle en 2012. Un CDD de 5 ans, c'est toujours bon à prendre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maudsoulat 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte