Magazine Côté Femmes

Souvenir de vacances : le téléphone ”please press 5”…

Publié le 25 juillet 2008 par Virginiemontreal

Je sais, j’ai une grosse période gadget, je les veux tous ! Celui-ci est aussi inutile que laid mais indispensable à mes yeux. Le téléphone-réveil qui transforme votre studio en hôtel 5 étoiles. Vous avez passé de fabuleuses vacances à New York ? Vous vous faisiez réveiller par le téléphone avec une voix ‘’so british” et classouille tous les matins ? C’était le signe pour vous d’un déjeuner sur le toit du 14ème étage et d’une journée de balades et shopping dans la ville qui ne dort jamais ? Oui, bon le retour à la maison est toujours un peu difficile et le biiiiiiiip du réveil le premier jour de boulot n’arrange rien.

Réveil-téléphone Hotel

Réveil-Téléphone Hotel - 24.95 €

Voici donc le premier réveil-voix d’hôtel de luxe. Mode d’emploi pour un réveil ”Marriott” : programmez l’heure du réveil et le téléphone sonnera à cette heure. En décrochant vous entendrez une voix agréable et distinguée vous dire que c’est l’heure de vous réveiller chère madame, mais que si vous désirez finir votre rêve, vous devez appuyer sur la touche ”5” … bonne journée Madame.

Dans le contexte, ça donnera : ”This is your wake up call, for another call in 30 minutes, please press 5″. Sympa comme réveil, la douche est plus gaie, le petit dej aussi. Par contre, pour arpenter le kilomètre de couloirs dans la station Chatelet pour votre changement de ligne de métro, il vous faudra trouver une autre source de motivation … je vais chercher, mais bon, j’ai réglé le problème en déménageant au bout du monde alors pour ce genre de conseil, je vais exceptionnellement m’abstenir :clin:

Articles qui parlent un peu de la même chose mais en pas pareil


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Virginiemontreal 530 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog